La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Gros Plan

Gauvain et le chevalier vert

Gauvain et le chevalier vert - Critique sortie Théâtre Strasbourg Théâtre National de Strasbourg
Crédit photo : Franck Beloncle Légende photo : Julie Brochen et Christian Schiaretti poursuivent les aventures du Graal Théâtre.

TNS / d’après le Graal Théâtre, de Jacques Roubaud et Florence Delay / mes de Julie Brochen, avec Christian Schiaretti

Publié le 20 avril 2013 - N° 209

Après Joseph d’Arimathie et Merlin l’enchanteur, Julie Brochen et Christian Schiaretti poursuivent la patiente construction de leur cathédrale théâtrale avec Gauvain et le chevalier vert.

Dix pièces, trente heures de spectacle. Julie Brochen et Christian Schiaretti se sont lancés en juin 2011 dans une aventure hors normes : monter l’intégralité du Graal Théâtre, de Florence Delay et Jacques Roubaud. Ce projet est l’occasion de réunir le TNP et le TNS : deux troupes, deux équipes et deux metteurs en scène. Tous s’inscrivent dans une démarche d’humilité et de compagnonnage, semblable à celle des maîtres gothiques de la pierre et du verre : le nom de chacun s’efface devant la gloire commune. Jacques Roubaud et Florence Delay, les deux « scribes » malicieux du Graal Théâtre, sont les premiers à adopter cette posture, considérant leur travail de réécriture des sources médiévales comme une œuvre de « conjointure ». Le Graal Théâtre est d’abord un défi romanesque, que ses auteurs relèvent haut la main, suggérant que le savoir n’est rien sans la saveur. 

Gauvain, le premier chevalier

Mais cet ouvrage magistral, né d’une double plume trempée au vif-argent, est aussi un défi pour le théâtre : Julie Brochen et Christian Schiaretti affrontent sa durée et ses métamorphoses, posant le merveilleux en son fondement. Ils inscrivent ce troisième volet entre onirisme et comédie. Après Joseph et Merlin, voilà le tour de Gauvain d’être le héros de l’aventure. Le neveu préféré d’Arthur, choisi par Guenièvre pour être son « premier chevalier », est un jeune homme passionné qui va de conquête en défis. Il inspire la passion des pucelles et des dames par sa sensualité, et celle de ses ennemis, qui rêvent d’affronter son courage. Premier de la table ronde à prendre la route et à s’offrir au monde, il découvre, un an plus tard, qu’il lui faut accepter de se faire trancher la tête. Entre la gloire promise et la mort annoncée, entre perfection désirée et imperfection assumée de l’humaine condition, Gauvain caracole parmi les apparitions et les visions, guidé par le mors de la pureté.

Catherine Robert

A propos de l'événement

Gauvain et le chevalier vert
du Mardi 21 mai 2013 au Vendredi 7 juin 2013
Théâtre National de Strasbourg
1, avenue de la Marseillaise, 67000 Strasbourg
Du 21 mai au 7 juin 2013. Du lundi au samedi, à 20h ; le 2 mai, à 16h ; relâche le lundi et le 26 mai. Tél. : 03 88 24 88 00. Théâtre National Populaire, 8, place du Docteur Lazare Goujon, 69100 Villeurbanne. Du 14 au 23 juin 2013. Du mardi au samedi à 20h et le dimanche à 16h. Tél. : 04 78 03 30 00.
x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre