La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Gros Plan

Festival Les Nuits de Fourvière

Festival Les Nuits de Fourvière - Critique sortie Théâtre Lyon

Région / Gros plan

Publié le 20 avril 2013 - N° 209

Il s’agit de l’un des plus anciens festivals de spectacle vivant de France. Depuis bientôt 70 ans, la ville de Lyon renoue chaque été avec son passé antique en célébrant les arts de la scène sur son site de Fourvière. Un rendez-vous de créations pluridisciplinaires qui se déroulera du 4 juin au 31 juillet.

« Il y a 2000 ans que l’on fait du spectacle vivant ici », fait remarquer avec enthousiasme Dominique Delorme, actuel directeur des Nuits de Fourvière. « Ici », c’est sur le sommet de la colline de Fourvière, endroit précis où les Romains fondèrent Lugdunum au premier siècle avant Jésus-Christ. Survivance de cette époque, le théâtre et l’odéon antiques (qui peuvent respectivement accueillir 4000 et 1200 spectateurs) ont vu leurs gradins de nouveau se remplir en 1946, lors de la première édition du festival qui, après de nombreuses transformations, allait devenir Les Nuits de Fourvière en 1994*. « L’idée de ce festival est d’organiser un rendez-vous de créations pluridisciplinaires pouvant réunir, au centre de l’agglomération, la population la plus large possible, explique Dominique Delorme.

Au croisement des expressions savantes et populaires

« Cela, en veillant à s’adresser à la fois aux amateurs expérimentés de théâtre, de danse, de musique, de cirque…, poursuit-il, et aux spectateurs occasionnels de ces disciplines artistiques. » Pour cette édition 2013, du 4 juin au 31 juillet, pas moins de 42 spectacles (dont 6 créations et 7 premières françaises) seront proposés aux publics des Nuits de Fourvière. Des spectacles de Georges Lavaudant (Cyrano de Bergerac, avec Patrick Pineau dans le rôle-titre), de Gwénaël Morin (Antigone d’après Sophocle), de Serge Valletti (Toutaristophane), du Cirque Plume (Tempus Fugit ?), de Sidi Larbi Cherkaoui (Milonga), de la compagnie australienne Circa (Opus, en collaboration avec le Quatuor Debussy), d’Emmanuel Daumas (Anna, adapté du téléfilm de Pierre Koralnik, sur des chansons de Serge Gainsbourg)… Autant de propositions venant nourrir l’idée d’un festival situé au croisement des expressions savantes et populaires.

Manuel Piolat Soleymat

A propos de l'événement

Festival Les Nuits de Fourvière
du Mardi 4 juin 2013 au Dimanche 21 juillet 2013


Du 4 juin au 31 juillet 2013. Tél. : 04 72 32 00 00. www.nuitsdefourviere.com  
x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre