La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Avignon / 2022 - Entretien / François Hien

François Hien crée Olivier Masson doit-il mourir ?

François Hien crée Olivier Masson doit-il mourir ? - Critique sortie Avignon / 2022 Avignon Avignon Off. Théâtre du Train Bleu
Nicolas Ligeon / François Hien, auteur et interprète d’Olivier Masson doit-il mourir ?

Avignon Off / Théâtre du Train Bleu

Publié le 26 juin 2022 - N° 301

Il enchaîne les textes sur des thématiques sociétales dans lesquels il déploie toute la complexité du réel. Avec Olivier Masson doit-il mourir ?, François Hien s’inspire de  l’histoire de Vincent Lambert pour traiter de notre rapport à la mort.

Pourquoi avez-vous choisi de travailler à partir de l’histoire de Vincent Lambert ?

François Hien : C’est une histoire qui m’a ému. Ce sont toujours des histoires qui me font écrire. Celle-ci est une vraie tragédie. Chaque femme – la mère et l’épouse de Vincent Lambert – a ses arguments. Elles sont toutes deux prisonnières de ce corps qui se tient au bord de la mort. C’est une histoire poignante qui interroge. Et j’aime m’engager dans un sujet quand je ne sais pas à l’avance ce que j’en pense.

Comment avez-vous travaillé cette histoire ?

F.H. : Vincent Lambert est en état de conscience minimal suite à un accident de la route. Sa femme souhaite arrêter les soins qui le maintiennent en vie, sa mère veut les poursuivre. Contrairement à ce que je peux faire par ailleurs, je n’ai pas rencontré les protagonistes de cette histoire, mais je me suis beaucoup documenté via les médias, des livres, des professionnels de santé et des avocats. Olivier Masson doit-il mourir ? s’inspire de cette affaire mais s’en écarte aussi.

« J’aime m’engager dans un sujet quand je ne sais pas à l’avance ce que j’en pense. »

De quelle manière ?

F.H. : Les dilemmes mettent le public dans un état de tension. Chacun arrive avec des certitudes et il est intéressant de passer par un processus où on est d’accord avec le dernier qui a parlé. Dans la pièce, ce que je pense a été évoqué et réfuté, ce qui ouvre à une émotion possible. On s’approche petit à petit du cœur de l’histoire, de la chambre d’Olivier Masson, de ce qui s’est passé, à travers une série de renversements de perspective qui imposent une relecture de la situation. Cela  permet que tout le monde ait un peu raison. Quand j’écris, je me laisse habiter par mes personnages, je suis d’accord avec eux, avec ce que je leur fais dire.

Que vous apporte la fiction ?

F.H. : Olivier Masson… ? n’est pas une pièce réaliste car les personnages s’expriment bien, parlent sans mauvaise foi et savent ce qu’ils ont à dire. C’est une pièce enquête articulée autour d’un procès, qui agit comme une boîte à histoires et à images. On s’intéresse finalement assez peu au jugement, mais on y étale des différends. Le procédé dramaturgique fait revenir le passé par flashbacks, de manière fluide. Nous sommes cinq à jouer une quarantaine de personnages, entre des personnages fixes et des personnages qui arrivent avec des scènes qui émergent sans transition. Je ne cherche pas l’argument qui résoudrait tout, je laisse la fiction prendre le pas sur le réel, sur la dimension discursive. La fiction est capable de choses dont la « raison raisonnante » n’est pas capable

Propos recueillis par Eric Demey

A propos de l'événement

Olivier Masson doit-il mourir ?
du vendredi 8 juillet 2022 au mercredi 27 juillet 2022
Avignon Off. Théâtre du Train Bleu
rue Paul-Saïn 84000 Avignon

à 22H3O, relâche les 14 et 21 juillet. Tél. : 04 90 82 39 06.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur Avignon

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur Avignon en Scènes