La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Critique

France-Fantôme

France-Fantôme - Critique sortie Théâtre Marseille La Criée - Théâtre National de Marseille
Tiphaine Raffier éclaire aujourd’hui depuis demain. Crédit : Simon Gosselin

Tournée / texte et mes Tiphaine Raffier

Publié le 20 décembre 2017 - N° 261

Membre du collectif artistique du Théâtre du Nord depuis 2016, Tiphaine Raffier y a créé France-Fantôme. La tournée nationale de son spectacle est l’occasion de découvrir son talent fermement prometteur.

Au théâtre comme dans tous les arts, modes et courants se succèdent. Le travail de Tiphaine Raffier ressemble à celui de sa génération, qui mise sur le collectif et l’usage de tous les arts de la scène. Une troupe nombreuse, de la musique, de la vidéo, une narration sophistiquée : les inventions les plus modernes se mêlent à ce que l’archaïque du théâtre – le jeu – peut offrir de plus évident. Il y a donc une histoire – celle de Véronique tâchant de se souvenir de son époux décédé – et un extraordinaire foisonnement technique pour en rendre compte. Dans le monde de France-Fantôme, la résurrection est devenue un marché, sur lequel règne une entreprise spécialisée dans la conservation des âmes et leur téléchargement dans le corps d’un donneur. D’avatar en avatar, les esprits survivent éternellement, à condition de décharger quotidiennement leurs souvenirs grâce au Démémoriel, qui les stocke pour les réimplanter au besoin. Pour que ce système fonctionne, il faut que personne ne puisse se rappeler le visage humain : il est donc interdit de filmer, de photographier ou de peindre ceux que l’on aime ou dont on voudrait conserver la trace.

Pertinence politique et réussite esthétique

Tiphaine Raffier prend à contrepied les contempteurs contemporains des images, qui n’ont de cesse de fustiger leur omniprésence et leur pouvoir d’obnubilation. Force est d’admettre, en découvrant l’angoissant univers de science-fiction dans lequel se débat Véronique, que l’iconoclastie peut conduire à un totalitarisme aussi brutal que celui dont est porteur le culte effréné de la représentation ! Le problème n’est donc pas dans le fait d’exhiber ou de voiler, mais dans sa récupération par le discours d’Etat et les lois du marché. En cela, le propos de Tiphaine Raffier est intelligemment politique et montre que la propagande peut s’accommoder de tous les médias, même de ceux qui se passent de la séduction immédiate des images. Les aventures de Véronique et de ceux qu’elle croise au sein de ce monde futuriste, celui de la Neuvième Révolution Scopique, sont interprétées avec un solide talent par des comédiens au jeu enthousiaste, guidés par une mise en scène millimétrée. L’ensemble compose un spectacle intéressant et esthétiquement abouti, qui place sa créatrice parmi les plus prometteurs artistes de son âge.

Catherine Robert

A propos de l'événement

France-Fantôme
du Lundi 9 janvier 2017 au Vendredi 13 janvier 2017
La Criée - Théâtre National de Marseille
30 Quai de Rive Neuve, 13007 Marseille, France

Mercredi à 19h ; mardi et jeudi à samedi à 20h. Tél. : 04 91 54 70 54. Comédie de Valence, Place Charles-Huguenel, 26000 Valence. Les 16 et 17 janvier à 20h. Tél. : 04 75 78 41 70. Théâtre de Lorient – Centre Dramatique National, Parvis du Grand Théâtre, 56325 Lorient. Les 25 et 26 janvier à 20h. Tél. : 02 97 02 22 70. TGP-CDN de Saint-Denis, 59, boulevard Jules-Guesde, 93200 Saint-Denis. Du 31 janvier au 10 février 2018 Du lundi au samedi à 20h. Tél. : 01 48 13 70 00. Scène nationale 61, 2 Avenue de Basingstoke, 61000 Alençon. Les 13 et 14 février 2018. Mardi à 20h30, mercredi à 19h30. Tél. : 02 33 29 16 96. Spectacle créé et vu au Théâtre du Nord. Durée : 2h35.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre