La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -170-peniche

Yannick Lopes

Yannick Lopes - Critique sortie Classique / Opéra

Publié le 10 septembre 2009

Les premiers « coups de cœur » de la saison à bord de la Péniche nous invitent à la découverte de répertoires musicaux des confins de l’Europe.

Comme chaque saison, la Péniche Opéra fait résonner à bord ses « coups de cœur », qui se traduisent par d’atypiques cartes blanches. Jamais simples concerts, ces rendez-vous optent volontiers pour une forme narrative, l’occasion de découvrir un compositeur (Déodat de Séverac en novembre), une œuvre (La Voix humaine de Poulenc et Cocteau en janvier) ou un thème (le diable en musique – diabolus in musica ! – en décembre). Les deux premiers « coups de cœur » sont cette année pour un jeune musicien et ses vastes horizons. Yannick Lopes a suivi au Conservatoire de Paris un parcours classique en étudiant des instruments qui le sont moins. Premier Prix de guitare après avoir étudié avec Roland Dyens, il pratique également l’accordéon. C’est avec cet instrument qu’il intervient au sein du Trio Klezele, un ensemble qu’il a fondé avec le contrebassiste Rémy Yulzari et le saxophoniste Julien Petit, rencontrés au Conservatoire de Paris. Le Trio Klezele se consacre au répertoire klezmer, tradition musicale des juifs d’Europe de l’Est qui connaît aujourd’hui un renouveau à travers tout un courant de réinterprétation et de création. Le klezmer est d’ailleurs aujourd’hui une importante source d’inspiration pour le jazz. Après ce voyage au long cours – que le trio a éprouvé sur le terrain par une tournée de Moscou à Vladivostok en 2008 – Yannick Lopes propose une autre expérience musicale. Sous le titre « Cantam alto os sinos da memoria » (Les cloches de la mémoire chantent si fort), ce diplômé d’ethnomusicologie, jeune maître dans l’art d’improviser, retrouve ses deux instruments – guitare et accordéon – ainsi que son frère, Yohann Lopes, pour une évocation des traditions musicales portugaises.
 
J-G. Lebrun


Vendredi 2 et samedi 3 octobre à 20h30.

A propos de l'événement


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra