La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -242-Festival de Saint~Denis 2016

Une résidence engagée au cœur de la cité

Une résidence engagée au cœur de la cité - Critique sortie
Maxime Pascal au Collège Jean Lurçat de Saint-Denis. © DR

GROS PLAN

Le Balcon poursuit un grand nombre d’actions culturelles en Seine-Saint Denis. Tour d’horizon.

Avec un taux de pauvreté de 24,8%, la Seine-Saint-Denis est le département le plus touché d’Ile-de-France. Les structures artistiques font donc des actions culturelles  une priorité. Très impliqué, le Festival de Saint-Denis multiplie les dispositifs : chaque année, 2000 élèves du secondaire des villes de la Seine-Saint-Denis sont invités au Festival, grâce au dispositif d’ouverture des répétitions générales. Mais, bien sûr, une telle démarche serait inefficace sans une préparation en amont. Pour cette raison, un intervenant musicien du festival se rend dans chaque classe. Toutes les tranches d’âges sont concernées, depuis les écoles primaires jusqu’aux lycées, en passant par les master-classes en conservatoire. Et surtout, le Festival a mis en place un dispositif de résidence d’artiste, avec notamment l’ensemble Le Balcon et son chef Maxime Pascal. On ne peut imaginer meilleur passeur que le bouillonnant jeune chef, entouré de ses musiciens et complices. La musique contemporaine a trop longtemps souffert d’interprétations technicistes et désincarnées, mais eux aiment s’engager au cœur de la cité.

Proximité et partage

Le programme des actions est délibérément varié. Au menu : un travail régulier avec les élèves du Collège Jean Lurçat de Saint-Denis, des concerts gratuits dans les quartiers, jouant sur la proximité entre artistes et spectateurs, ainsi que des master-classes en conservatoire. Maxime Pascal n’est pas prêt d’oublier les cours de direction d’orchestre qu’il a donnés en Seine-Saint-Denis. L’empathie entre le chef trentenaire et ses élèves du moment se fait naturellement. Alphonse Cemin, le pianiste et co-fondateur du Balcon, est aussi sollicité pour les master-classes. Qui a dit que la musique contemporaine était élitiste ? Ces actions prouvent en tout cas le contraire, avec d’un côté des enfants vierges de tout préjugé musical, et de l’autre des musiciens transmettant leur passion pour ce répertoire à la modernité irrésistible. Stockhausen is alive !

 

Antoine Pecqueur

A propos de l'événement

Festival de Saint-Denis
du Jeudi 26 mai 2016 au Vendredi 24 juin 2016

Saint-Denis, France

Tél. 01 48 13 06 07.


http://www.festival-saint-denis.com/


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le spectacle vivant

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le spectacle vivant