La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -271-La Maison de la musique de Nanterre

Un flux créatif qui suscite la rencontre

Un flux créatif qui suscite la rencontre - Critique sortie Jazz / Musiques  Maison de la musique de Nanterre
© Adelap Dominique Laulanné

Entretien
Dominique Laulanné

Scène conventionnée musique, la Maison de la musique éclaire, sous la houlette de son directeur Dominique Laulanné, la féconde diversité de la création dans diverses disciplines. Cette année, la la programmation s’ouvre au jeune public, renforçant ainsi le rayonnement du lieu.

Comment définissez-vous l’identité artistique de la Maison de la Musique de Nanterre ?

Dominique Laulanné : Nous sommes une scène conventionnée musiques, dont la programmation reflète une grande diversité de styles et d’écriture : musique classique, jazz, musique électro, musiques du monde, musiques improvisées… Au cours de la saison, nous faisons naître des propositions hybrides, et nous faisons aussi voisiner des propositions très différentes, ce qui crée de la curiosité, de l’émulation, en permettant au public de découvrir des productions inattendues. A venir en mars, la rencontre improbable entre l’ensemble de musique contemporaine TM+ et l’icône de la musique hindoustani Farida Pareen promet des étincelles ! Dans un autre registre, le violoniste Théo Ceccaldi et le clarinettiste Yom unissent leurs forces voyageuses pour une pérégrination méditative. La musique s’inscrit dans un flux créatif et pas dans des cases spécialisées.  Prochainement, nous accueillons le pianiste Makoto Ozone, un artiste prodigieux qui parvient à mêler lors de ses récitals les univers jazz et classique. Dans un tout autre registre, qui se distingue aussi par son originalité, Ivo Dimchev invite à découvrir un cabaret excentrique et caustique. Souvent, les projets musicaux que nous soutenons recèlent aussi une dimension scénique.

« L’enjeu est de brasser les publics, les genres artistiques et les pratiques culturelles. »

Comment concevez-vous la pluridisciplinarité de la Maison de la musique ?

D. L. : A partir de cette saison, la programmation intègre la Saison Jeune Public, qui se déploie aussi dans d’autres lieux de Nanterre, notamment aux Amandiers. Cette nouvelle dimension Enfance et Jeunesse permet d’affirmer une ampleur pluridisciplinaire et transgénérationnelle. Nous développons aussi en direction de tous les publics la danse et les arts du cirque. Avec Chloé Moglia, Yoann Bourgeois ou Yann Frisch, le cirque révèle toute sa créativité. Et nos spectacles de danse reflètent l’actualité chorégraphique nationale et internationale, en compagnie d’Alban Richard, Rocio Molina, Ambra Senatore… A partir de cette année, le danseur et chorégraphe Fabrice Lambert devient artiste associé. Dans toutes les disciplines, nous cherchons à décloisonner les publics, en déplaçant les envies, en créant de l’excitation, en transformant les formats à travers des journées ou parcours particuliers. C’est pourquoi au-delà des spectacles, nous créons des temps et des espaces de rencontres, nous sortons du théâtre, nous mêlons amateurs et professionnels. L’enjeu est de brasser les publics, les genres artistiques et les pratiques culturelles.

 

Propos recueillis par Agnès Santi

A propos de l'événement

Maison de la musique de Nanterre
8 rue des Anciennes Mairies, 92000 Nanterre

Tél. : 01 41 37 94 20.


www.maisondelamusique.eu


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Jazz

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Jazz / les Musiques