La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -293-Le ThéâtredelaCité à Toulouse

Un endroit d’apaisement et d’ouverture, rencontre avec Galin Stoev

Un endroit d’apaisement et d’ouverture, rencontre avec Galin Stoev - Critique sortie  ThéâtredelaCité – CDN Toulouse Occitanie
© Ivana Kalvacheva

Publié le 27 octobre 2021 - N° 293

Il a transformé le ThéâtredelaCité en véritable maison de résidence et de création. Renouvelé pour trois ans à la tête du Centre dramatique national de Toulouse Occitanie, Galin Stoev défend l’idée d’un théâtre comme lieu de dialogues et d’enrichissement mutuel.

Quel bilan tirez-vous de votre premier mandat à la tête du ThéâtredelaCité ?

Galin Stoev : L’idée principale de mon projet était de faire souffler le vent de la création sur le Centre dramatique national de Toulouse. Nous avons donc transformé l’une de nos salles de spectacle en lieu de résidence. Nous avons construit des logements pour accueillir au sein même du théâtre des artistes en résidence de création. Nous avons également développé de façon significative la coopération territoriale, en mettant notamment en place une nouvelle organisation pour La Biennale internationale des arts vivants. Nous avons ainsi proposé à toutes les institutions culturelles de l’agglomération de se rassembler afin de mener ce projet ensemble. C’était, d’une certaine façon, presque révolutionnaire d’associer des structures de tailles très différentes en instaurant entre elles des relations horizontales et non plus pyramidales. Et puis, nous avons voulu repenser la présence d’un théâtre au centre d’une ville comme Toulouse pour en faire un lieu de vie animé, ouvert et accessible à tous. Avec, toujours, la volonté de partager nos outils avec d’autres artistes.

« Le théâtre est le lieu où l’on peut regarder ensemble nos différences insurmontables. »

Quelles nouvelles actions allez-vous mettre en place pour votre nouveau mandat ?

G.S. : Nous avons décidé d’élargir le champ des disciplines artistiques présentées au ThéâtredelaCité. Pour ce faire, plutôt que d’associer de nouveaux artistes à notre théâtre, nous avons décidé d’associer des disciplines. D’abord la danse, par le biais d’une relation de production et de création avec La Place de la Danse, le Centre de développement chorégraphique national de Toulouse Occitanie. Puis les arts de la marionnette, en nous rapprochant de l’association Marionnettissimo qui organise, depuis 1990, le festival du même nom (ndlr, Festival international de marionnette et de formes animées, à Tournefeuille et dans le Midi Toulousain). Nous acueillions déjà, par le passé, des spectacles de ces deux structures. Nous allons à présent nouer des relations plus étroites, plus profondes, en imaginant et en concevant des projets communs.

Vous souhaitez également, durant les trois ans qui viennent, développer toujours davantage la dimension internationale du ThéâtredelaCité…

G.S. : Oui. Il est très important pour moi, dans une époque où le repli sur soi et la peur de l’autre gagnent du terrain, d’affirmer une volonté d’ouverture vis-à-vis de ce qui vient d’ailleurs, de ce qui ne nous ressemble pas. Je veux continuer de dire haut et fort, par tous les moyens possibles, que le théâtre est un endroit d’apaisement. Il s’agit d’un lieu où l’on peut regarder ensemble nos différences insurmontables, toutes et tous assis dans la même salle. Ceci sans prendre les armes, sans se laisser aller à des actes de confrontation. Grâce à l’espace d’expression qu’est la scène, le théâtre peut briser les frontières étanches des ghettos qui se forment dans notre société de plus en plus communautariste. C’est un endroit fait pour que nous puissions nous mélanger sans nous affronter, quelles que soient nos opinions.

 

Entretien réalisé par manuel Piolat Soleymat

A propos de l'événement

ThéâtredelaCité – CDN Toulouse Occitanie
1 rue Pierre Baudis, 31009 Toulouse.

Tél : 05 54 45 05 05. Theatre-cite.com


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le spectacle vivant

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le spectacle vivant