La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -279-Génération Spedidam

Sophie Alour signe un nouveau projet, « Joy », et entame une résidence au Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines

Sophie Alour signe un nouveau projet, « Joy », et entame une résidence au Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines - Critique sortie Jazz / Musiques
Légende photo : Pour son nouveau projet, la saxophoniste Sophie Alour s’est associée au spécialiste égyptien du oud, Mohamed Abozekry. © Julien Alour

JAZZ

Publié le 24 août 2019 - N° 279

A la création, son projet s’appelait « Exils », mais la saxophoniste Sophie Alour a ressenti tellement de bonheur à le jouer sur scène qu’elle a décidé de lui donner le nom de « Joy ». 

Après le retour aux sources que constituait « A Time for Love », album de ballades et de standards inspiré par son amour de la tradition du jazz, Sophie Alour a pris une direction opposée, celle de l’Orient. En la personne de Mohamed Abozekry, elle a trouvé un partenaire idéal pour développer son écriture et aller vers ces territoires musicaux nouveaux pour elle. Désigné en 2009 à Damas meilleur joueur de oud du monde arabe de l’année, ce virtuose égyptien est non seulement d’une fulgurance instrumentale spectaculaire mais il est également un improvisateur de talent, capable de s’aventurer en dehors de l’orthodoxie de la musique traditionnelle, révélant une véritable appétence pour le jazz (il avait notamment croisé la route du géant Randy Weston en 2016).

Inspirations orientales

De l’idée initiale de former un trio avec oud, Sophie a d’ailleurs évolué jusqu’à un quintet, parfois élargi au sextet avec Wassim Halal à la derbouka, dans lequel le piano de Damien Argentieri et la batterie de Donald Kontomanou ont fait leur apparition, tirant le projet vers une forme d’énergie, de groove et d’exultation collective. Après une première au festival Jazz sous les pommiers, la saxophoniste s’apprête à passer deux jours de résidence au Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines suivis d’un concert, juste avant d’entrer en studio pour immortaliser ce projet « qui nous oblige à nous écouter et nous exprimer de manière inédite ». Une belle aventure en perspective.

Vincent Bessières

A propos de l'événement

Sophie Alour signe un nouveau projet, « Joy », et entame une résidence au Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines


En concert le 26 septembre au Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines, le 17 octobre au Tourcoing Jazz Festival, le 7 février 2020 à la Comète à Châlon en Champagne et le 21 avril au Théâtre de Bagneux.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Jazz

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Jazz / les Musiques