La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -244-FESTIVALS « RESEAU SPEDIDAM »

Se libérer des contraintes

Se libérer des contraintes - Critique sortie Jazz / Musiques
© D. R.

GROS PLAN / ALBERTVILLE JAZZ FESTIVAL / LE SON DES CUIVRES
Propos recueillis Nicolas Folmer

Publié le 26 mai 2016 - N° 244

Début 2015, le sage et virtuose trompettiste, maintes fois récompensé (Django d’Or, Victoire de la Musique, etc.) semble avoir tourné une page avec le projet de son dernier album en date « Horny Tonky ».  Celle du plaisir immédiat d’une musique électrique et électrisante, gorgée de groove et d’énergie.

« Plus jeune, je travaillais énormément ma technique. Je crois que c’était une façon de me protéger. Cela a pu être perçu comme de l’assurance extrême, alors que c’était plutôt pour me rassurer, pour me prémunir contre le trac. Je sais que j’ai l’image de quelqu’un de sûr de lui, pourtant je me pose des questions, je cherche, je révise ma copie. Aujourd’hui j’ai tendance à penser que c’est le geste qui compte, que la beauté réside aussi dans les imperfections. Une fois ma palette musicale construite, il fallait arriver à me libérer des contraintes, à oublier ce que j’avais appris. Avec les années et l’entourage, j’arrive à lâcher prise, à ne plus avoir besoin de prouver que je suis un bon élève. Je ne sais pas si j’ai réussi, j’en suis encore là…

Orchestre de rêve

« Horny Tonky », c’est un orchestre de rêve. J’ai l’impression que tout est possible avec eux. En fonction des lieux et du feeling, nous choisissons d’ouvrir la musique  ou de jouer le programme avec des enchaînements cadrés. Ouvrir par l’improvisation dans les sections consacrées en complicité entre artistes et public, ou bien faire monter l’émotion et l’énergie en enchaînant le répertoire de façon presque millimétrée et en s’orientant vers une transe collective et organique. Ce sont deux positionnements artistiques très distincts et aussi excitants l’un que l’autre. »

Propos recueillis par Jean-Luc Caradec

A propos de l'événement

ALBERTVILLE JAZZ FESTIVAL / LE SON DES CUIVRES
du Samedi 2 juillet 2016 au Lundi 25 juillet 2016

72600 Mamers, France

Le 2 juillet à Mamers (Le Son des Cuivres) et le 25 juillet à Albertville (Albertville Jazz Festival).


Spedidam


www.spedidam.fr


16 Rue Amélie, 75343 Paris Cedex 07


Tél. 01 44 18 58 58


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Jazz

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Jazz / les Musiques