La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -236-Les Gémeaux ~ Scène Nationale, saison 2015/2016

Rendez-Vous Chorégraphiques de Sceaux

Rendez-Vous Chorégraphiques de Sceaux - Critique sortie Danse Sceaux Les Gémeaux - Scène Nationale
Légende : Amine Boussa, Andrés Marín, Mehdi Ouachek et six musiciens interprètent Yàtrà, chorégraphié par Kader Attou et Andrés Marín. © Artemovimiento

Les Gémeaux / Temps fort danse

Publié le 21 septembre 2015 - N° 236

Du solo à la pièce pour 22 danseurs : en avril et mai 2016, la danse nous invite à voyager du plus intime au collectif. 

« Edgar Morin affirme que le cloisonnement des savoirs nous place dans une préhistoire de l’esprit ; j’aime imaginer que le cloisonnement des pratiques corporelles nous place dans une préhistoire de la danse et que nous nous trouvons à l’aube de son histoire, à son « printemps ». » C’est ainsi que José Montalvo présente sa dernière pièce, ¡ Y Olé ! : dans une première partie, il explore avec Le Sacre du printemps un chef-d’œuvre musical et chorégraphique ; dans la seconde, l’évocation des fêtes de son enfance dans le Sud-Ouest de la France résonne de rythmes italiens, français, espagnols, africains… Ce goût de l’enjambement des frontières pourrait résumer toute la programmation des Rendez-Vous Chorégraphiques de Sceaux, qui se poursuivront avec Yàtrà, de Kader Attou et Andrés Marín : le chorégraphe hip-hop et la figure du flamenco se rejoignent dans un voyage vers le Nord de l’Inde, interrogeant la capacité de la danse indienne à parler du monde d’aujourd’hui, dans sa diversité autant que dans les porosités qui résultent de la globalisation.

Voyage dans les passions

Dans Do you be ?, en deux parties (la première pour huit danseuses, la seconde en solo), Nawal Lagraa nous invite quant à elle à une interrogation de la vie féminine – au risque des contraintes, des tempêtes individuelles et sociales. Puis Abou Lagraa livre une version chorégraphique du Cantique des cantiques : le texte biblique devient pour les huit danseurs la partition d’une succession de duos, déployant toutes les facettes du sentiment amoureux, jusqu’aux plus troublantes, « à l’image, note le chorégraphe, de ce poème biblique qui a suscité tant d’interprétations et qui n’a cessé de faire scandale »… Ce voyage dans les passions se terminera avec Salue pour moi le monde !, interprété par 22 danseurs du Ballet du Grand Théâtre de Genève. Joëlle Bouvier compose ici sa version de la légende de Tristan et Isolde, sur la musique de Wagner : on ne pouvait rêver mieux que la chorégraphe de la fureur amoureuse, depuis les années 1980, pour nous conter en danse l’histoire des amants qui burent, dans la même gorgée, l’amour et la mort.

 

Marie Chavanieux 

A propos de l'événement

Rendez-Vous Chorégraphiques de Sceaux
du Jeudi 14 avril 2016 au Samedi 28 mai 2016
Les Gémeaux - Scène Nationale
49 Avenue Georges Clemenceau, 92330 Sceaux, France

Tél : 01 46 61 36 67. www.lesgemeaux.com


¡ Y Olé !, de José Montalvo, du 14 au 16 avril à 20H45.


Yàtrà, de Kader Attou et Andrés Marín, du 11 au 13 mai à 20H45.


Do you be ?, de Nawal Lagraa, les 18 et 19 mai à 20H45.


Le Cantique des cantiques, d'Abou Lagraa, du 20 au 22 mai à 20H45, dimanche à 17H.


Salue pour moi le monde !, de Joëlle Bouvier, du 26 au 28 mai à 20H45.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse