La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -279-Festival International des Arts de Bordeaux Métropole

Rencontre avec Joël Brouch : mieux produire, mieux fabriquer, mieux diffuser

Rencontre avec Joël Brouch : mieux produire, mieux fabriquer, mieux diffuser - Critique sortie Théâtre Bordeaux dans une trentaine de lieux.
Joël Brouch (au centre) lors de l’inauguration de la MÉCA. Crédit : DR

Interview / Joël Brouch

Publié le 22 août 2019 - N° 279

Joël Brouch réaffirme la politique ambitieuse qu’il mène, depuis 2004, à la tête de l’Office Artistique Région Nouvelle-Aquitaine (OARA).

Quelles orientations avez-vous impulsé à l’OARA depuis 15 ans ?

Joël Brouch : J’ai fait évoluer l’OARA dans une dynamique de coopération prenant appui sur les compétences des acteurs culturels agissant dans les territoires. Avec eux, nous avons permis aux artistes de mieux produire, mieux fabriquer et mieux diffuser leurs créations. L’OARA joue un rôle d’ensemblier, pour provoquer des pratiques collaboratives.

Que représente l’installation de l’OARA au sein de la MÉCA ?

J.B. : La MÉCA permet de regrouper l’OARA, le FRAC (Fonds régional d’art contemporain) et l’Agence du Livre, du Cinéma et de l’Audiovisuel dans un magnifique bâtiment de 13 000 m². Doté de deux salles de résidences, l’OARA va pouvoir offrir des conditions de travail exceptionnelles aux artistes et leur permettre d’inscrire leurs projets dans des dynamiques régionales, nationales, voire internationales. Cela, en favorisant l’hybridation des projets.

« L’OARA joue un rôle d’ensemblier, pour provoquer des pratiques collaboratives. »

Pouvez-vous nous présenter les À venir de la marionnette ?

J.B. : Organisé par THEMAA, ce rendez-vous a pour objectif d’inciter les responsables de programmation à coproduire des créations. Six projets seront présentés à la MÉCA, le 11 octobre, en partenariat avec l’OARA et le Festival international des Arts de Bordeaux (FAB). Les arts de la marionnette étant peu pratiqués dans notre région, aucun artiste néo-aquitain ne figure dans cette sélection, mais nous allons exploiter ce temps fort pour valoriser des artistes de notre région en organisant une rencontre conviviale.

Quel regard portez-vous sur le FAB ?

J.B. : Le FAB n’a pas encore les moyens de ses ambitions. J’espère que la récente labellisation Scène nationale du Carré-Colonnes, qui porte ce festival, permettra une évolution positive. La Nouvelle-Aquitaine a besoin de temps forts permettant aux artistes d’emprunter des chemins artistiques risqués et de gagner en visibilité.

 

Entretien réalisé par Manuel Piolat Soleymat

A propos de l'événement

Rencontre avec Joël Brouch : mieux produire, mieux fabriquer, mieux diffuser
du Vendredi 4 octobre 2019 au Dimanche 20 octobre 2019
dans une trentaine de lieux.
9 rue des Capérans, 33 000 Bordeaux.

Festival International des Arts de Bordeaux Métropole


Tél : 09 86 40 07 29.


fab.festivalbordeaux.com


 


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre