La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -213-Théâtre de l’Ouest Parisien

Propos recueillis Olivier Meyer

Propos recueillis Olivier Meyer - Critique sortie Théâtre Boulogne-Billancourt THEATRE DE L'OUEST PARISIEN
photo : Olivier Meyer © Jean-Baptiste Millot

Publié le 23 septembre 2013 - N° 213

Matière à s’émouvoir et à réfléchir

Olivier Meyer livre son regard sur le théâtre et la saison. 

«  Nourrie de grands textes et de grands acteurs, notre saison propose matière à s’émouvoir et à réfléchir, et aussi à rire. Je m’efforce de mettre en œuvre une liberté d’être, de faire et de dire qui donne en retour le goût de la liberté. Le théâtre se veut être aussi le lieu où l’on aborde avec intelligence et sensibilité des sujets qui nous touchent profondément. La saison reflète particulièrement cette indispensable quête de sens et ces réflexions sur la vie, la mort, le temps qui passe…  Sans céder au côté mortifère qui caractérise certaines productions actuelles, sans céder non plus à la prétention technique qui parfois parasite plus qu’elle ne révèle l’essentiel, j’essaie de programmer des spectacles qui donnent envie de vivre quelles que soient la dureté et la gravité du propos, des spectacles d’une grande diversité dans leurs expressions et leurs tonalités,  qui déploient chacun à leur manière une vigueur et un courage à affronter tous les sujets, y compris les plus terribles.

Ouvrir l’imaginaire et la réflexion

Ces spectacles, même dans l’épure, ouvrent l’imaginaire et la réflexion, tel le sublime Laboureur de Bohême que Christian Schiaretti a mis en scène, qui me bouleverse. Nous programmons à nouveau notre Festival Seule(s) en scène, qui met en lumière le très beau travail de femmes de théâtre. Et nous poursuivons notre complicité avec la Comédie-Française et sa troupe à travers diverses propositions.  Nous sommes un théâtre de création qui donne à voir des textes peu montés ; étonnamment, Le Bourgeon de Feydeau n’a pas été porté à la scène depuis 1906, Big Apple d’Isabelle Le Nouvel est  mis en scène pour la première fois par Niels Arestrup, et Milena/Kafka, création signée Hélène Darche, se fonde sur la correspondance assez méconnue entre Kafka et Milena Jesenskà. C’est un privilège et une joie intense de vivre avec le théâtre, la musique ou la danse, et c’est une joie à partager, avec les artistes et avec le public. »

Propos recueillis par Agnès Santi

 

Théâtre de l’Ouest Parisien, 1 Place Bernard Palissy, 92100 Boulogne Billancourt. Tél : 01 46 03 60 44. 

A propos de l'événement

THEATRE DE L'OUEST PARISIEN
1 Place Bernard Palissy, 92100 Boulogne Billancourt
Tél : 01 46 03 60 44
x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre