La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -223-La Criée, Théâtre national de Marseille

Propos recueillis / Emmanuel Meirieu

Propos recueillis / Emmanuel Meirieu - Critique sortie Théâtre Marseille La Criée
Légende : Emmanuel Meirieu CR : Pascal Chantier

De William Wharton / mes Emmanuel Meirieu

Publié le 29 août 2014 - N° 223

De l’intensité et de la ferveur

Après De beaux lendemains adapté d’un roman de Russel Banks, Emmanuel Meirieu est de retour à la Criée avec une nouvelle adaptation d’un roman américain, Birdy, histoire célèbre en France grâce  au film d’Alan Parker.

«  Deux amis, Al et Birdy, ont grandi ensemble dans la banlieue de Philadelphie. Al est un dragueur dingue de flingues. Birdy est un rêveur dingue des oiseaux. Ce dernier s’entraîne comme un sportif, comme un musicien, pour réaliser son rêve de parvenir à voler comme un oiseau. Et son ami Al est le seul à croire en ce rêve. Malheureusement, la guerre les sépare… Quand l’action commence, Birdy est enfermé dans la section psychiatrique d’un hôpital militaire, prostré et mutique. Il a été traumatisé par la guerre. On demande donc à Al, dont le visage est couvert de bandelettes parce qu’il a été ravagé au combat, d’essayer de le sauver. Le spectacle commence là.

La violence du monde massacre l’innocence

Le film d’Alan Parker a marqué mon adolescence, comme beaucoup de monde. Et j’ai découvert le texte de Wharton dans une nouvelle édition parue il y a deux ans. Tout de suite, j’ai décidé de le porter au théâtre. J’aime les histoires avec des personnages, des situations fortes, des rebondissements et des émotions. De l’intensité et de la ferveur. C’est une affaire de goût, et le théâtre d’images ou la beauté de la langue ne me sauvent jamais de l’ennui. Il est ici question d’une  d’amitié entre deux hommes, mais aussi de la violence du monde qui massacre l’innocence. Si la version de Parker était noire, pour moi, Birdy raconte aussi ce qui lie deux hommes si différents, peut-être parce que l’un a peur de tout, et l’autre peur de rien. Autour d’un rêve partagé, chacun tente de se libérer de ce qui jusque là l’a emprisonné, et la pièce raconte l’histoire d’une guérison.  »

 

Propos recueillis par Eric Demey

A propos de l'événement

Birdy
du Vendredi 16 janvier 2015 au Jeudi 22 janvier 2015
La Criée
30 Quai de Rive Neuve, 13007 Marseille, France

La Criée, Théâtre national de Marseille, 30 Quai de Rive Neuve, 13007 Marseille. Tél : 04 91 54 70 54. Site : www.theatre-lacriee.com


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre