La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -236-Centre Culturel Suisse

PerformanceProcess

PerformanceProcess - Critique sortie Théâtre Paris Centre culturel suisse
Légende photo : Jean-Paul Felley et Olivier Kaeser.

Entretien / Olivier Kaeser

Publié le 22 septembre 2015 - N° 236

Olivier Kaeser, codirecteur du Centre culturel suisse avec Jean-Paul Felley, revient sur les enjeux de PerformanceProcess, manifestation célébrant les 30 ans du Centre.

Dans quelle mouvance s’inscrit la performance en Suisse ?

Olivier Kaeser : La performance est aujourd’hui un concept ouvert qui recouvre des gestes artistiques très divers, depuis les « events » et « happenings » apparus aux États-Unis dans les années 50 jusqu’aux « actions » ou actuels « flash mob ». Pour PerformanceProcess, nous avons adopté une acception large du terme, qui intègre la notion de processus, fondé sur la reprise, l’adaptation, la transformation, le développement… En Suisse coexistent plusieurs foyers régionaux de la performance : Bâle, Genève, Lucerne, Zurich… Les 46 artistes présentés ne se dédient pas exclusivement à la performance mais croisent les pratiques et les champs disciplinaires, et travaillent différentes formes et formats, qu’ils viennent des arts visuels ou du spectacle vivant. C’est pourquoi le parcours débute avec Jean Tinguely et ses machines autodestructrices, réalisées dans les jardins de Moma à New York en 1960.

« Une exposition rétrospective, le festival Extra Ball, une programmation d’art vivant, un colloque… »

Le panorama que vous embrassez s’étend de 1960 à 2015. Quels en sont les jalons ?

O. K. : Plusieurs axes thématiques structurent le paysage : le rapport à la machine, la question du genre, le corps mis en scène, le statut du spectateur, la réappropriation de l’archive, qui exacerbe la tension entre la durée et l’éphémère, le passé et le présent, le spectacle vivant et l’exposition.

N’y a-t-il pas justement une contradiction entre le dispositif muséographique de l’exposition et la performance, liée à instant présent ?

O. K. : Nous avons conçu PerformanceProcess comme une manifestation hybride, qui comprend une exposition rétrospective, le festival Extra Ball, une programmation d’art vivant, un colloque et un site internet dédié. Parallèlement à la présentation muséographique des œuvres sont donc programmées des performances selon douze focus monographiques qui permettent de relier les productions exposées d’un artiste à son geste créé « ici et maintenant ». D’autres performances et spectacles en lien avec l’exposition se déroulent également dans des lieux partenaires. C’est notre manière de résoudre cette contradiction entre exposition et performance !

 

Entretien réalisé par Gwénola David

A propos de l'événement

PerformanceProcess
du Vendredi 18 septembre 2015 au Dimanche 13 décembre 2015
Centre culturel suisse
38 Rue des Francs Bourgeois, 75003 Paris, France

Tél. : 01 42 71 44 50.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre