La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -258-Théâtre de Sartrouville et des Yvelines, Centre Dramatique National.

Ouvrir les imaginaires

Ouvrir les imaginaires - Critique sortie Théâtre Sartrouville Théâtre de Sartrouville et des Yvelines - Centre Dramatique National.
Crédit : Patricia Dietzi Légende : Olivier Balazuc

Entretien / Olivier Balazuc

Publié le 24 septembre 2017 - N° 258

Avec l’entrée du dramaturge et metteur en scène d’Olivier Balazuc, l’ensemble artistique de Sartrouville propose une réinvention de l’imaginaire du collectif.

Depuis quelques années, la création pour le jeune public prend une place majeure dans votre travail. Pourquoi ?

Olivier Balazuc : Avec L’Ombre amoureuse, mon premier spectacle pour le jeune public créé en 2011, j’ai réalisé que le théâtre jeune public était aujourd’hui la voie principale du théâtre populaire. Non pas du théâtre facile, mais du théâtre qui rassemble, qui permet le renouvellement des publics et la réouverture des imaginaires.

Après L’Imparfait, produit par le Théâtre de Sartrouville et programmé lors du dernier Festival d’Avignon, vous préparerez pourtant une création pour adultes.

O.B. : Pour ma deuxième saison au sein de l’ensemble artistique de Sartrouville, j’envisage de monter un texte qui me fascine par sa manière de dénouer le réel mortifère du XXème siècle pour interroger le XXIème siècle naissant : Max Gericke de Manfred Karge. Je m’associerai pour cela avec la compagnie La Louve de Lou Wenzel, qui est en résidence aux tout nouveaux Plateaux Sauvages, où nous ferons la création avant d’aller à Sartrouville.

« Le théâtre offre la possibilité de se réapproprier par la parole un imaginaire en crise. »

On retrouve dans cette pièce un thème récurrent de vos créations : la revendication d’un imaginaire situé au cœur du réel.

O.B : Le théâtre offre de se réapproprier par la parole un imaginaire en crise. Aussi différents soient mes projets, je cherche toujours pour cela à casser les frontières intellectuelles et esthétiques habituelles. Contre le réalisme que l’on nous vend comme étant LA grille de lecture du réel, je déploie un onirisme et un éloge de l’intranquillité. Je crois que le théâtre peut redonner foi dans la vie collective. Ce sera  le sujet de ma prochaine pièce où, à partir des Vagues de Virginia Woolf, j’explorerai le sujet du groupe d’amis.

Quel type d’action culturelle développez-vous pour partager ce désir avec le plus grand nombre ?

O.B : Comme ce que j’ai pu faire autour de mon opéra pour enfants Little Nemo, créé début 2017 au Théâtre Graslin de Nantes, nous réaliserons un véritable maillage territorial et proposerons à de nombreux scolaires de découvrir la pièce et d’y amener leurs parents. Le projet d’Odyssées en Yvelines est très prometteur. Il est rare pour un artiste de pouvoir développer un lien privilégié avec un territoire, et je suis heureux d’avoir cette chance.

 

Propos recueillis par Anaïs Heluin

A propos de l'événement

L’Imparfait
du Mardi 23 janvier 2018 au Samedi 17 mars 2018
Théâtre de Sartrouville et des Yvelines - Centre Dramatique National.
Place Jacques Brel, 78500 Sartrouville, France

Dès 8 ans.


Tél. 01 30 86 77 79.


Site : www.theatre-sartrouville.com


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre