La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -186-dijon

Olivier Leymarie

Olivier Leymarie - Critique sortie Classique / Opéra

Publié le 10 mars 2011

Une programmation ouverte et exigeante

Directeur artistique délégué et directeur de production, Olivier Leymarie s’occupe plus particulièrement de la programmation non lyrique de l’Opéra de Dijon. Il nous présente les temps forts de la saison prochaine.

« Je discute toujours des programmes avec les artistes. Je n’achète pas de programmes clés en main. »
 
 
Quel regard portez-vous globalement sur l’évolution de l’Opéra de Dijon ?
 
Olivier Leymarie : Avec Laurent Joyeux, nous sommes arrivés en 2008. L’Opéra de Dijon était alors un outil magnifique, mais sous-employé. Nous avons recentré la programmation sur la musique savante (opéra, orchestre, musique de chambre) et évacué les musiques actuelles qui ne sonnent pas bien dans l’Auditorium. Le public nous a suivis et les abonnements ont augmenté considérablement. Nous osons maintenant faire des paris de programmation car le public, fidèle, nous fait confiance.
 
Pourquoi avoir choisi de mettre Bartok à l’honneur la saison prochaine ?
 
O. L. : C’est un compositeur qui n’est pas honoré comme il devrait l’être. Par ailleurs, d’un point de vue plus personnel, j’ai un lien très fort avec la Hongrie. Nous avons choisi de programmer, la saison prochaine, une dizaine de ses pièces orchestrales, l’intégralité de ses quatuors à cordes et beaucoup de pièces pour piano. Il y aura notamment un festival Bartok du 17 au 20 novembre, où nous confronterons le compositeur à ses contemporains ainsi qu’à la musique traditionnelle.
 
L’autre thématique, c’est l’Italie…
 
O.L. : L’idée est de faire écho à la programmation lyrique. Nous commencerons avec Frescobaldi et Strozzi, un programme dans lequel on retrouvera Brice Pauset non pas comme compositeur mais comme claveciniste. Au cours de plusieurs concerts, nous retracerons une histoire du concerto grosso. L’ensemble pragois Collegium 1704 confrontera Vivaldi et Zelenka. Nicholas Angelich jouera lui les Années de pélerinage, dédiées à l’Italie, de Franz Liszt. Et dans le domaine de la musique contemporaine, nous entendrons notamment des œuvres de Berio, Sciarrino et Fedele.
 
Quelles sont les autres nouveautés de cette saison ?
 
O.L. : Autour de Pâques, nous consacrerons trois jours à Bach. Nous remettrons également à l’honneur le quatuor à cordes, qui avait été un peu négligé. Il y a à Dijon un vrai public pour ce répertoire, notamment suite au travail mené dans cette ville par le Quatuor Manfred. Enfin, nous aurons la chance d’avoir un nouvel artiste associé : le claveciniste et pianofortiste Andreas Staier.
 
Comment travaillez-vous avec les artistes sur la programmation ?
 
O.L. : Je discute toujours des programmes avec les artistes. Je n’achète pas de programmes clés en main. Si l’on s’y prend suffisamment à l’avance, on peut convaincre des tourneurs de changer un programme de telle sorte à ce qu’il intègre notre programmation et nos demandes. La négociation est souvent rendue plus facile du fait de la qualité acoustique de l’Auditorium. Les artistes sont toujours heureux de venir se produire à Dijon !
 
Propos recueillis par J.-L. Caradec et A. Pecqueur


 
Thématique Bartok :
 
Orchestre National Philharmonique de Hongrie :
Direction musicale et piano Zoltán Kocsis
Samedi 15 octobre 2011 à 20h
Chamber Orchestra of Europe :
Direction musicale et piano Pierre-Laurent Aimard
Dimanche 16 octobre 2011 à 15h
Philharmonia Orchestra :
Direction musicale Esa-Pekka Salonen
Mercredi 9 novembre 2011 à 20h
 
Dezsö Ranki, pianiste :
Vendredi 20 janvier 2012 à 19h30
 
Thématique Italie :
« Les origines du concerto grosso »
Gli Incogniti
Direction musicale et violon concertino Amandine Beyer
Jeudi 3 novembre 2011 à 20h
« Concerti Napoli »
Concerto Copenhagen
Clavecin et direction Kenneth Weiss
Jeudi 24 novembre 2011 à 20h
« Liszt #2 » – Années de pèlerinage 1 et 2
Piano Nicholas Angelich
Mercredi 21 mars 2012 à 20h

A propos de l'événement


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra