La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -161-bethune

Michel Laubu

Michel Laubu - Critique sortie Théâtre

Publié le 10 octobre 2008

Bricolages poétiques

A travers son univers de « poésie bricolée », Michel Laubu poursuit ses explorations sur l’insularité en investissant le procédé de l’intrigue policière.

« J’écris mes spectacles avec des objets que je trouve ou que je fabrique : des objets ordinaires, quotidiens, usagés, vieillis, qui participent d’un travail que l’on pourrait qualifier d’archéologique. En collaboration avec des plasticiens et des décorateurs, j’invente ensuite des petits mécanismes qui mettent tous ces objets en mouvement, qui créent des formes marionnettiques. C’est à partir de cela que j’imagine une intrigue en me laissant complètement surprendre et guider par les objets, par leur usure, par leurs réactions. Mais, il ne s’agit pas uniquement d’un travail plastique : cet univers interagit avec des comédiens qui essaient de trouver leur chemin à travers ce paysage bricolé. Pour les aider, je leur raconte de petites histoires, je leur propose d’entrer dans des espaces et des intrigues que nous tentons de résoudre. A notre insu est un spectacle pour lequel j’ai eu envie de me frotter à l’intrigue policière, d’élaborer un jeu de piste, de m’amuser avec les codes du roman noir. Ceci tout en continuant de creuser la notion d’insularité, d’autarcie, une notion qui habite, depuis quelques années, toutes les créations de notre compagnie. »
 
Propos recueillis par Manuel Piolat Soleymat


A notre insu, texte, mise en scène et scénographie de Michel Laubu. Du 3 au 7 février 2009.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre