La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -269-GÉNÉRATION SPÉDIDAM

Line Kruse

Line Kruse - Critique sortie Jazz / Musiques

Publié le 26 septembre 2018 - N° 269

Faisant mentir tous les clichés sur la froideur des musiciens scandinaves, la violoniste danoise basée à Paris propose une musique nourrie de rythmes cubains et latino-américains.

Elle connaît tous les meilleurs musiciens latino de Paris et sait se les mettre dans la poche. Depuis de nombreuses années, Line Kruse explore avec bonheur les rythmes traditionnels des Caraïbes et d’Amérique du Sud avec la complicité de quelques-uns des maîtres du genre établis dans la capitale, tels le percussionniste argentin Minino Garay ou le batteur cubain Lukmil Perez. C’est que depuis son arrivée dans la Ville Lumière, une fois diplômée du Conservatoire royal de Copenhague, elle s’est prise de passion pour tous ces folklores marqués par l’esprit de la danse, riches de percussions, auxquels elle a eu envie de frotter les cordes de son violon et de son inspiration. Ce n’est pas un hasard si le grand public a pu l’entendre au sein de Gotan Project pendant plusieurs années. Son violon aime frayer aussi bien avec la modernité de l’électro que l’intemporalité du tango.

Musicienne du monde

Faisant suite au disque « Dancing on Air » sur lequel elle invitait notamment le contrebassiste Lars Danielsson, son dernier album en date s’intitule « Hidden Stone », une pierre secrète dont elle a taillé la minéralité, telle une sculpture musicale, pour décliner les différentes facettes de son talent. Elle l’a imaginé autour d’un grand orchestre de jazz enrichi de percussions : « J’ai toujours eu envie de confronter la sonorité à la fois forte et délicate du violon à la richesse sonore d’un big band », expliquait-elle à sa sortie. Un big band où se mêlent générations et nationalités, qu’elle mène avec beaucoup d’aplomb, sur des arrangements originaux qui témoignent de fantaisie dans ses sources d’inspiration et d’un fort sens des contrastes dans l’écriture. Ce répertoire qui ne manque pas de tempérament, la violoniste le décline aussi en septet, dans une version condensée, mais aussi au sein d’un quartet où elle dialogue avec le guitariste d’origine sénégalaise Hervé Samb. S’il y a des musiciens du monde comme il y a des citoyens, Line Kruse en est assurément l’une des plus exemplaires incarnations.

V. Bessières

A propos de l'événement

Line Kruse


En concert : les 11 octobre (invité : Hervé Samb)  et 5 décembre (invité :Nicolas Folmer) au Sunset à Paris, du 16 au 26 novembre en tournée au Danemark, puis les 11 et 12 décembre à Cuba avec le  Harold Lopez Nussa Trio.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Jazz

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Jazz / les Musiques