La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -257-Comédie de Saint~Etienne

L’héritage des pionniers de la décentralisation

L’héritage des pionniers de la décentralisation - Critique sortie Théâtre SAINT ETIENNE
Arnaud Meunier, directeur de la Comédie de Saint-Étienne. © Ed Alcoc Myop

Entretien / Arnaud Meunier

Publié le 9 août 2017 - N° 257

Ouverture d’un nouveau théâtre, célébration des 70 ans des CDN : la saison 2017/2018 de la Comédie de Saint-Etienne n’est pas une saison comme une autre. Arnaud Meunier revient sur ses principaux engagements de directeur et d’artiste citoyens.

Il y a 70 ans, Jean Dasté créait le Centre dramatique national de Saint-Etienne. La commémoration de cet anniversaire correspond à l’inauguration de la nouvelle Comédie. Quel écho crée en vous ce double événement ?

Arnaud Meunier : Une double écho de bonheur. Le nouveau théâtre qui vient d’être construit va nous permettre de hisser la Comédie de Saint-Etienne encore plus haut. Et le fait que l’ouverture de ce très bel outil – l’un des plus modernes de France – corresponde presque jour pour jour à la création, par Jean Dasté, de notre CDN est une coïncidence presque miraculeuse…

Le nom de Jean Dasté est d’ailleurs intimement lié à la « nouvelle Comédie »…

A. M. : Oui. Notre grande salle s’appelle Salle Jean Dasté, notre nouvelle adresse se situe place Jean Dasté, qui a été baptisée ainsi à l’occasion de notre déménagement. Et nous avons pensé que le plus bel hommage à rendre à ce grand homme de théâtre était d’ouvrir la nouvelle Comédie en proposant des spectacles gratuits mélangeant des jeunes amateurs et des professionnels.

Vous sentez-vous l’héritier de Jean Dasté ?

A. M. : Comme chaque directeur de CDN, je suis porteur d’une histoire et d’un projet qui vient de loin : faire le théâtre le plus exigeant possible pour le public le plus large possible. C’est un travail au quotidien, qui passe par le partage de l’outil de création, une chose qui me tient à cœur. L’esprit des pionniers de la décentralisation était aussi, après les horreurs de la guerre, de réconcilier la société, de créer du commun. Cette ambition a résonné de manière très forte après les attentats. Nos maisons doivent être des lieux ouverts à tous, qui permettent le croisement et le dialogue tout en bousculant les idées reçues.

« Je m’entoure d’artistes chez qui l’enthousiasme et le plaisir sont centraux. »

Comment ces engagements prennent-ils forme au sein de votre saison 2017/2018 ?

A. M. : Comme toujours, à travers un théâtre qui cultive un rapport à la joie. Un théâtre de texte, de parole, qui parle d’aujourd’hui. Je m’entoure d’artistes chez qui l’enthousiasme et le plaisir sont centraux : Pierre Maillet, Matthieu Cruciani, Julie Deliquet, la metteure en scène brésilienne Christiane Jatahy, qui confirme l’ouverture de notre programmation à l’international. Je trouve très important que l’on puisse entendre, à Saint-Etienne, du théâtre dans une autre langue que le français.

Vous allez vous-même mettre en scène Fore !, un spectacle en langue anglaise…

A. M. : Oui, c’est un projet écrit par Aleshea Harris. J’ai rencontré cette jeune auteure afro-américaine alors qu’elle était étudiante à Los Angeles, grâce au partenariat liant notre Ecole et CalArts, la plus grande école d’art californienne. Fore ! est un spectacle conçu à partir du plateau. Il regroupe cinq élèves comédiens de Saint-Etienne et cinq élèves comédiens de CalArts. Tous ensemble, lors de workshops, marqués par les attentats en France et le mouvement Black lives matter, nous avons réfléchi à la notion de société… Aleshea Harris s’est ensuite nourrie de nos travaux pour écrire son texte.

Le travail avec les auteurs vivants semble important pour vous…

A. M. : Il est fondamental. Depuis mon arrivée à Saint-Etienne, 100 auteurs vivants ont été produits ou programmés par la Comédie. Le rapport aux écritures contemporaines se situe au cœur de mon projet.

 

Entretien réalisé par Manuel Piolat Soleymat

A propos de l'événement

Fore !, spectacle en anglais, surtitré en français.
du Mardi 27 février 2018 au Vendredi 2 mars 2018

1 Place Jean Daste, 42230 Saint-Étienne, France

Comédie de Saint-Etienne, Centre Dramatique National.


Tél : 04 77 25 14 14.


comedie@lacomedie.fr


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre