La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -269-Comédie de Saint~Etienne / Centre dramatique national

Le goût de la transmission

Le goût de la transmission - Critique sortie Théâtre SAINT ETIENNE Comédie de Saint-Etienne - Centre Dramatique National
(© Bruno Perroud) : Olivier Martin-Salvan, parrain de la nouvelle promotion de l’Ecole de la Comédie de Saint-Etienne.

Entretien / Olivier Martin-Salvan

Olivier Martin-Salvan, concentré d’énergie, de finesse et d’intelligence, est un des comédiens les plus talentueux de sa génération. La nouvelle promotion de l’Ecole de la Comédie de Saint-Etienne a la chance de l’avoir comme parrain.

Pourquoi devenir parrain ?

Olivier Martin-Salvan : Une école associée à un théâtre y trouve un moteur extraordinaire. Je suis toujours partisan, quand je joue quelque part, d’aller dans les classes : non seulement avec des étudiants qui veulent devenir comédiens mais aussi avec les scolaires. L’aspect militant de notre métier est fondamental et la transmission est essentielle à mes yeux. Et lorsque je rencontre des étudiants, je leur dis : « Regardez-moi et pillez-moi ! ». Il faut piller dans le jeu des comédiens et leur poser des questions. D’ailleurs, depuis quinze ans, il y a de moins en moins de mauvais acteurs. L’évolution de la formation et la professionnalisation ont permis de mieux penser le jeu, d’éviter le « ouille, ça pique ! » qu’on pouvait auparavant éprouver en allant au théâtre !

« Apprendre, c’est partager les cailloux amassés. »

Comment apprendre ?

O. M.-S. : Apprendre, c’est partager les cailloux amassés. C’est une telle joie de voir se créer un monde. On apprend de ceux qu’on admire. Mais on comprend aussi le jeu quand on n’aime pas celui de quelqu’un qu’on voit jouer. C’est pour cela qu’il faut aller au théâtre. Mais pas seulement… Tout ce qui est à prendre est bon à prendre. Je conseille aux étudiants de lire, mais aussi d’aller au stade voir les matches : regarder l’investissement physique, les codes, les stratégies. Je leur conseille d’aller dans la rue et de regarder la vie, partout de piquer des choses. De ne pas mépriser les musées, mais de ne pas non plus mépriser le foot ! D’observer un tireur à l’arc, un sculpteur de pierre. Il faut s’affiner le goût en goûtant à tout ! Il faut aussi profiter de l’école pour se tromper : c’est l’endroit où trouver sa méthode. Travailler à dégrossir le bois, comme le fait un menuisier, mais travailler aussi sur des choses très petites. Et répéter encore et encore pour accueillir le geste de jouer au présent, dans sa spontanéité et sa quasi animalité.

 

Propos recueillis par Catherine Robert

A propos de l'événement

Le goût de la transmission
Comédie de Saint-Etienne - Centre Dramatique National
Place Jean-Dasté, 42 000 Saint-Etienne.

Tél. : 04 77 25 14 14. www.lacomedie.fr


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre