La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -258-Grand Théâtre de Genève, Opéra des Nations.

LE BARON TZIGANE

LE BARON TZIGANE - Critique sortie Classique / Opéra Genève Grand Théâtre de Genève - Opéra des Nations.
Légende : Eleonore Marguerre. © Christian Mai

Publié le 25 septembre 2017 - N° 258

Pour les fêtes de fin d’année, la savoureuse opérette composée par le roi de la valse, Johann Strauss, est mise en scène par Christian Räth.

Moins programmé que La Chauve-Souris, le Baron tzigane est pourtant une œuvre entraînante qui a suscité l’enthousiasme dès sa création en 1885 au Théâtre an der Wien. C’est lors d’une tournée en Hongrie que Johann Strauss découvre le livret de l’écrivain autrichien Ignaz Schnitzer, d’après la nouvelle Saffi de Mor Jokai. L’intrigue pittoresque séduit d’emblée le compositeur : Sandor Barinkay est le fils d’un Hongrois autrefois banni de ses terres par les Autrichiens. Il espère rentrer en possession de son château occupé par Zsupan, un éleveur de cochons, d’autant que son père y avait caché un trésor. Dans un premier temps, il propose le mariage à Arsena, la fille de Zsupan, avant de se laisser séduire par la mystérieuse tzigane Saffi. Après bien des péripéties sur fond de chasse au trésor, d’amours contrariées et d’exploits militaires, le « baron tzigane » peut enfin récupérer son bien et épouser celle qu’il aime.

Synthèse entre musique viennoise et folklore tzigane

L’argument permet à Johann Strauss d’élaborer une habile synthèse entre musique viennoise et folklore tzigane où pendant trois actes s’enchaînent valses, mazurkas, polkas et czardas. Pour cette nouvelle production, le Grand Théâtre de Genève donne cette opérette dans la version française créée à Paris en octobre 1895 aux Folies dramatiques, avec une nouvelle adaptation des dialogues réalisée par Agathe Mélinand. Stefan Blunier dirige l’orchestre de la Suisse romande dans une mise en scène de Christian Räth. Le Baron tzigane est incarné par le ténor Jean-Pierre Furlan qui saura sans doute séduire le public genevois grâce à ses vingt-cinq ans de métier tandis qu’Eleonore Marguerre lui donnera la réplique dans le rôle de Saffi. A noter la présence de la jeune Melody Louledjian (Arsena) qui avait enthousiasmé le public de l’Opéra-Comique dans la reprise de Ciboulette en 2016.

 

Isabelle Stibbe

A propos de l'événement

LE BARON TZIGANE
du Vendredi 15 décembre 2017 au Samedi 6 janvier 2018
Grand Théâtre de Genève - Opéra des Nations.
Avenue de France 40, 1202 Genève, Suisse

Tél : +41 22 322 50 50.


Site : www.geneveopera.ch


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra