La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -193-cnt

LAZARE

LAZARE - Critique sortie Théâtre
© Hélène Bozz

Publié le 10 décembre 2011

AU PIED DU MUR SANS PORTEVOIX NAVIGABLES.

Artiste au parcours atypique, Lazare a suivi des cours de comédie au Théâtre du Fil (théâtre de la protection judiciaire) avant d’intégrer l’Ecole du Théâtre National de Bretagne, en 2000. Aujourd’hui âgé de trente-six ans, cet auteur, improvisateur et metteur en scène, donne naissance à des pièces denses et bariolées, qui véhiculent une langue parfois totalement réinventée. « C’est comme une obligation de rendre possible le seul impossible ; on dirait les éclats d’une métaphysique analphabète », a écrit Claude Régy à propos d’Au pied du mur sans porte. De texte en texte et de spectacle en spectacle, Lazare trace un sillon entre quotidienneté inspirée et poésie de la rue, donnant la parole à des êtres souvent délaissés. Des êtres qui, parfois, peuvent faire penser à celui qui leur a donné la vie : un dramaturge qui écrit pour « s’attaquer à ce principe de marginalisation qui réduit l’autre au silence ».

Manuel Piolat Soleymat

A propos de l'événement


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre