La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -193-cnt

UN NOUVEL ORGANISATEUR POUR LE GRAND PRIX DE LITTÉRATURE DRAMATIQUE

LE 1er AVRIL 2012, A 16H, LES FRERES JOUBRAN, COMPOSITEURS ET INTERPRETES VIRTUOSES DE OUD, SONT EN CONCERT AU THEATRE DES QUARTIERS D'IVRY.

Publié le 10 décembre 2011

CRÉÉ EN 2005 PAR LE MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION, LE GRAND PRIX DE LITTÉRATURE DRAMATIQUE CHANGE DE CADRE. SUCCÉDANT A L’ANETH, LE CNT EST DÉSORMAIS L’ORGANISATEUR DE CETTE DISTINCTION LITTÉRAIRE.

Après Marc Dugowson en 2005, Denise Bonal et Daniel Danis en 2006, Joël Pommerat en 2007, Michel Deutsch et David Lescot en 2008, Christophe Pellet en 2009, et Gérard Watkins en 2010, Claudine Galea vient d’obtenir le Grand Prix de Littérature Dramatique 2011. Mettant en lumière des textes de théâtre ayant été publiés au cours de l’année civile précédant sa proclamation, ce Grand Prix est désormais organisé par le Pôle auteurs du Centre national du Théâtre. « Le théâtre est depuis l’Antiquité le générateur d’une multitude de textes, remarque Jacques Baillon, directeur du CnT. Il constitue l’une des sources de la littérature, de son histoire et de son renouvellement. Nous avons décidé d’inscrire le Grand Prix de Littérature Dramatique parmi les grands prix littéraires décernés à l’automne. » Changement de cadre et changement d’ambitions : le Grand Prix de Littérature Dramatique se voit aujourd’hui propulsé dans la cour des grandes distinctions littéraires. Augmentation de la dotation (à présent de 4000 euros), achat et diffusion de trois cents exemplaires de l’œuvre primée, mise en onde du texte en collaboration avec France Culture : « Notre objectif est vraiment d’augmenter la renommée et la visibilité de ce Grand Prix, explique Laurent Lalanne, responsable du Pôle auteurs du CnT. Nous souhaitons que les lauréats puissent bénéficier d’une audience accrue, en France comme à l’étranger, que leurs œuvres puissent être traduites et jouées dans différentes langues. » Un nouveau défi qui rejoint l’une des vocations du CnT : donner l’existence la plus large possible aux textes dramatiques contemporains.          

Manuel Piolat Soleymat


 

LES AUTRES FINALISTES

A propos de l'événement


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre