La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -246-Comédie de l’Est / Saison 2016~2017

L’Apprenti

L’Apprenti - Critique sortie Théâtre Colmar Comédie de l’Est – Centre Dramatique National d’Alsace.
Laurent Crovella © André Muller

Texte de Daniel Keene / mes Laurent Crovella
Entretien / Laurent Crovella

Publié le 27 août 2016 - N° 246

Après sa création en avril dernier, L’Apprenti, mis en scène par Laurent Crovella, artiste associé de la Comédie de l’Est, part en tournée à travers le Grand Pays de Colmar dans le cadre de la Comédie vagabonde.

« Daniel Keene traite dans L’Apprenti de transmission et de filiation. »

En quoi cette pièce se prête-t-elle à l’itinérance ?

Laurent Crovella : Comme dans La Petite Trilogie, que j’ai montée en 2012, Daniel Keene traite dans L’Apprenti de transmission et de filiation. Des valeurs centrales dans le projet théâtral hors les murs de la Comédie vagabonde. Histoire de la relation entre un jeune homme et celui qu’il choisit comme père de substitution, cette pièce se distingue des précédentes par son côté solaire. Plus accessible, donc, que les drames et tragi-comédies qui constituent l’essentiel du théâtre de Keene. Mais pas moins exigeante. Je ne fais aucune différence entre un public familier du spectacle vivant et celui qui, pour des raisons diverses, en est plus éloigné.

Pourquoi opter pour un dispositif circulaire ?

L. C : Avant de me lancer dans la création de L’Apprenti, j’ai tenu à visiter tous les lieux où nous allons jouer : des gymnases, des salles des fêtes, des salles paroissiales. Avec le scénographe, Gérard Puel, nous avons donc construit le spectacle à partir de contraintes matérielles, qui ont été un excellent moteur d’invention. Avec un éclairage sur totems de moins de deux mètres quarante, le dispositif circulaire très simple que nous avons mis en place offre une grande proximité avec les spectateurs. Créer pour la Comédie vagabonde, c’est aussi l’occasion de remettre le spectateur au centre de notre démarche.

Cette création a également été accompagnée d’un important travail d’action culturelle.

L.C : Avec ma compagnie, Les Méridiens, nous développons ce type d’action depuis 2004. En résidence pendant six ans à Haguenau, nous avons associé des spectateurs volontaires à nos projets. La présence de ces « passeurs » à la première lecture du texte ainsi qu’à plusieurs répétitions permettait à l’équipe de renommer le projet à chaque étape. Pour L’Apprenti, nous avons fait ce travail avec le Centre de Formation d’Apprentis de Colmar, situé à quelques rues de la Comédie. Nous sommes même allés plus loin : la section métalliers du Centre a réalisé le décor, essentiellement constitué de mobilier.

 

Propos recueillis par Anaïs Heluin

A propos de l'événement

L'Apprenti
du mardi 1 novembre 2016 au mercredi 31 mai 2017
Comédie de l’Est – Centre Dramatique National d’Alsace.
6 Route d'Ingersheim, 68000 Colmar, France

En tournée dans les communes en novembre 2016 et mai 2017.


Tél. : 03 89 24 31 78. Site : www.comedie-est.com


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

[sibwp_form id=1]

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre