La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -277-Chaillot ~ Théâtre national de la Danse / saison 2019~2010

La quatrième Biennale d’Art Flamenco Avec David Coria, Eva Yerbabuena, Ana Morales, Olga Pericet, Tomatito, Rocio Molina, Marie-Agnès Gillot, Andrés Marín et Christian Rizzo

La quatrième Biennale d’Art Flamenco Avec David Coria, Eva Yerbabuena, Ana Morales, Olga Pericet, Tomatito,   Rocio Molina, Marie-Agnès Gillot, Andrés Marín et Christian Rizzo - Critique sortie Danse Paris Chaillot - Théâtre national de la danse
© Angel Montalban David Coria

Gros plan

Publié le 29 mai 2019 - N° 277

Pari réussi : seuls manquent les tablaos pour que Chaillot résonne comme à Séville. Mais les artistes sont bien là, des grandes figures aux projets les plus audacieux, qui donnent au flamenco ses élans magnifiques, ancrés dans un XXIe siècle bouillonnant.

C’est un gage de légitimité que d’avoir construit ce temps fort en lien avec la Biennale de Séville, rendez-vous incontournable de toute la planète flamenco, berceau du duende, place forte d’une culture portée par la musique, la danse, la poésie, le chant…  Les deux Biennales se sont associées pour soutenir la nouvelle création de David Coria. Sévillan pur jus, il commence sa carrière de danseur en 1998 et intègre les plus grandes institutions (Compagnie Andalouse de Danse, Ballet National d’Espagne, Ballet flamenco d’Andalousie), et danse auprès des plus grands noms du flamenco (Carlos Saura, Rocio Molia, Rafaela Carrasco…). En 2011, la revue Tanz le distingue comme « meilleur danseur de l’année ». Reste un champ à explorer en son nom : la chorégraphie. Après un premier opus remarqué, El Encuentro , le temps est aujourd’hui au Fandango, danse de couple très ancienne et populaire pratiquée de l’Espagne au Portugal. C’est le moteur de cette création, qui revient sur 500 ans d’histoire, de coutumes, de traditions, et qui ne manque pas de brouiller les pistes, s’attachant aux origines comme aux transformations. Avec David Lagos à la direction musicale, ce spectacle promet d’être une immersion enjouée dans cet univers, d’autant que tous deux s’accordent pour y mettre toute l’extravagance et la fantaisie nécessaires !

Le rendez-vous des étoiles de la danse

D’autres projets font le trajet Séville-Paris. Le sobre et touchant Cuentos de Azúcar, d’Eva Yerbabuena, né d’une rencontre avec la chanteuse japonaise Anna Sato et d’un périple aux Iles Amami, profondément habité par les deux cultures. Mais aussi le Sin permiso d’Ana Morales, dont la danse reste hantée par la figure du père, ou encore le solo d’Olga Pericet, aussi extravagant que flamenco, qui bouscule les formes et les codes. Côté musique, la présence de Tomatito et de son sextet nous offre l’occasion d’un moment de grâce, où l’écoute reste suspendue à la virtuosité d’un jeu de mains époustouflant. Le public parisien sera privilégié à plus d’un titre. D’abord il pourra assister à un event chorégraphique d’un nouveau genre, grâce à l’inventivité de Rocio Molina : trois heures de danse et de musique avec des artistes invités, pour un rendez-vous unique. Ensuite, il retrouvera une de ses étoiles préférées : l’admirable Marie-Agnès Gillot qui confrontera ses pointes aux talons acérés d’Andrés Marín. Le tout magnifié par Christian Rizzo, qui conduit le projet tout en habillant les corps et l’espace, aux sons de la batterie et de la contrebasse. Une rencontre au sommet, percutante et sensuelle.

 

Nathalie Yokel

A propos de l'événement

La quatrième Biennale d’Art Flamenco Avec David Coria, Eva Yerbabuena, Ana Morales, Olga Pericet, Tomatito, Rocio Molina, Marie-Agnès Gillot, Andrés Marín et Christian Rizzo
du Dimanche 26 janvier 2020 au Jeudi 13 février 2020
Chaillot - Théâtre national de la danse
1 place du Trocadéro, 75116 Paris.

Tél. : 01 53 65 31 00.


www.theatre-chaillot.fr


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse