La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -300-Les Théâtres à Aix-Marseille, créer de l’art et créer du partage

Jérémie Rhorer : allier l’exigeant et le populaire

Jérémie Rhorer : allier l’exigeant et le populaire - Critique sortie  Aix-en-Provence Grand Théâtre de Provence
Légende : Jérémie Rhorer, fondateur et directeur artistique du Cercle de l'Harmonie Crédit : Caroline Doutre

Grand Théâtre de Provence / Le Cercle de l’Harmonie
ENTRETIEN / JEREMIE RHORER

Publié le 22 mai 2022 - N° 300

En résidence au Grand Théâtre de Provence depuis quatre ans avec son ensemble Le Cercle de l’Harmonie, Jérémie Rhorer revient sur les grandes lignes de son projet artistique.

Quels sont les atouts de votre résidence artistique au Grand Théâtre de Provence ?

Jérémie Rhorer : La résidence a donné des moyens inégalables au développement du projet artistique du Cercle de l’Harmonie. Avec Dominique Bluzet, nous avons d’emblée trouvé un accord pour allier l’exigence de sens et le populaire, deux pôles souvent dissociés aujourd’hui, mais que, je crois, tous les compositeurs ont toujours compris pour valoriser leurs chefs-d’œuvre. Malgré les contraintes du privé et l’obligation de résultat qui en résulte, il entend la nécessité de cohérence du  répertoire. Il a ainsi immédiatement senti l’intérêt du programme Brahms-Bruckner commandé par la Brucknerhaus de Linz et donné en novembre 2021 à Aix. L’idée de départ de cette proposition audacieuse était de jouer deux œuvres achevées au même moment, la Première Symphonie de Brahms et la Deuxième Symphonie de Bruckner. Si Bruckner est lié au post-romantisme, un peu en marge de notre répertoire, l’interprétation sur instruments d’époque de Brahms soulève des problématiques similaires à celles qui se posent dans la musique plus ancienne.

« Je veux transmettre les vibrations et la force de suggestion des chefs-d’œuvre. »

Comment se traduit cette continuité ?

J.R. : La plupart des musiciens qui se tournent vers cette pratique commencent avec le Baroque, une esthétique basée sur l’inégalité et la tension harmonique, mais qui doit éviter la caricature. Il faut trouver la pâte sonore et la dramaturgie des tempi. Brahms était un fin connaisseur du corpus populaire. Son rapport à la danse le relie davantage aux maîtres baroques qu’au gigantisme post-romantique. Dans le cycle que je construis autour de Brahms, avec les Concertos pour piano et le Requiem allemand, je veux montrer que, contrairement aux idées reçues, l’écriture et le sens de la forme de Brahms sont portés vers l’élégance et non vers la masse sonore. L’ensemble des projets du Cercle de l’Harmonie – comme également le parcours Verdi – est lié à la volonté d’expliciter les filiations naturelles entre classicisme et romantisme, de montrer qu’il n’y a aucune rupture entre Gluck et Wagner, entre Mozart et Brahms.

Comment s’intègrent les actions sociales dans votre identité artistique ?

J.R. : Elles sont une évidence et confortent le projet du Cercle de l’Harmonie. Dans les différentes initiatives que l’on imagine pour stimuler un public qui n’est pas acquis, et communiquer à partir de la beauté que l’on peut proposer, je veux transmettre les vibrations et la force de suggestion des chefs-d’œuvre. C’est gratifiant et enrichissant de voir comment ils peuvent résonner en chacun. Je me souviens d’une répétition de quarante-cinq minutes devant des personnes souffrant d’addictions, qui, à la fin, ont pu renouer avec les émotions. Par sa conscience des vibrations, le musicien participe d’une part d’humanité et d’un espace de vérité qui devrait être imperméable aux instrumentalisations, mais constitue aussi une force culturelle sur laquelle peut s’appuyer le pouvoir politique.

Propos recueillis par Gilles Charlassier

A propos de l'événement

Un Noël italien
du vendredi 16 décembre 2022 au vendredi 16 décembre 2022
Grand Théâtre de Provence

Brahms, le 14 mars 2023.


 


Les Théâtres. Théâtre du Gymnase, Théâtre des Bernardines à Marseille.  


Théâtre du Jeu de Paume et Grand Théâtre de Provence à Aix-en-Provence.


Tél : 08 2013 2013.


Site : lestheatres.net


 


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le spectacle vivant

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le spectacle vivant