La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -179-roque

Jean-Pierre Onoratini

Jean-Pierre Onoratini - Critique sortie Classique / Opéra
Légende : La Philharmonie d’Ekaterinburg, où s’est produit 2e2m en novembre dernier. Crédit : Antoine Pecqueur

Publié le 10 juin 2010

« Nous avons entre 130 et 140 bénévoles »

Si René Martin s’occupe de la partie musicale, Jean-Pierre Onoratini, en tant que président de l’association, s’attelle au volet administratif du Festival de La Roque d’Anthéron.

« Il y a trente ans, le Festival a débuté avec une dizaine de concerts. Aujourd’hui, il y en a environ quatre-vingt-dix ! Nous sommes aussi passés d’une durée de dix à trente jours. Cela suppose une importante organisation, d’autant que les concerts se déroulent sur une dizaine de lieux différents. En 2009, notre budget était de 3 700 000 euros. La billetterie en finance presque 70 %, le reste étant apporté par les aides publiques, ainsi que par quelques mécènes. Atout important : nous avons entre 130 et 140 bénévoles, et certains sont même là depuis la création du Festival. Il faut enfin dire que la manifestation génère beaucoup d’activité dans la région, notamment en ce qui concerne l’hôtellerie. Aux alentours, toutes les chambres sont complètes pendant le Festival ! »
 
Propos recueillis par A. Pecqueur

A propos de l'événement


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra