La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -191-onde

INCANTATIONS DU CHIAPAS ET POLYPHONIES DE DURANGO

INCANTATIONS DU CHIAPAS ET POLYPHONIES DE DURANGO - Critique sortie Jazz / Musiques

Publié le 10 octobre 2011

AU-DELA DES CLICHES, LE MEXIQUE EST UNE TERRE DE TRADITIONS MUSICALES, LE TERREAU D’AUTRES VOIX. L’OCCASION DE LES DECOUVRIR EN DEUX TEMPS FORTS.

L’année du Mexique devait être entre autres une fête de la musique. Las, les aléas des relations diplomatiques auront eu raison de nombreux spectacles qui auraient permis de gratter une autre réalité sous le vernis des mariachis. Heureusement, certains événements ont été maintenus, comme la venue dans le cadre du festival d’automne de ce chœur masculin de l’état de Durango, hauts plateaux quasi désertiques, et de ces femmes du Chiapas, plus au Sud. Les premiers sont des rancheros qui perpétuent la canción cardenche, une thématique qui doit son nom à une plante dont les épines pénètrent profondément la chair. L’allégorie fait sens à l’écoute de telles polyphonies, qui rappellent aussi l’influence persistante au cours des siècles des missionnaires au cœur du Mexique. Tout à la fois rustiques, lyriques et dramatiques, ces voix exorcisent l’âpreté du labeur quotidien. Quant aux chamanes mayas du Chiapas, leurs incantations poétiques qui évoquent la spiritualité d’une culture d’avant la colonisation visent elles aussi depuis des siècles à guérir les âmes meurtries par la dureté des conditions de vie.       

J. Denis


Le 16 octobre à 16h.

A propos de l'événement


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Jazz

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Jazz / les Musiques