La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -148-Dijon

François Chattot : éloge de Bébel et du Boudu

François Chattot : éloge de Bébel et du Boudu - Critique sortie Théâtre

Publié le 10 mai 2007

Place à la magie et au clown dans cette édition 2007 et place surtout à
l’inattendu !

Bonaventure Gacon interprète le personnage atypique qu’il a créé, ogre-clown
seul, sale, triste et méchant. François Chattot s’enthousiasme pour cet Auguste
en souquenille : « Le fait que ce soit un ogre fait qu’il met le clown dans
une situation incroyable : faire rire au bord de faire peur. C’est un clown
funambule entre le cauchemar et la farce. C’est un ogre au naturel, pas
sophistiqué ou particulièrement grimé et c’est en cela qu’il fait peur. On se
dit que ça doit être vraiment un ogre et en même temps, on a envie de le prendre
dans ses bras et de le consoler de ses cauchemars. »
Autre représentant
atypique de son art : Bébel le magicien, « en lui-même une apparition, un
être mystérieux et magique »
, dit François Chattot. « C’est à la fois un
magicien, un conteur et à sa manière un philosophe. Il fait son métier en
arpenteur, allant aux tables des gens dans les bistrots, tout près d’eux,
racontant des histoires qui tiennent dans sa main. Tout reste mystérieux et en
même temps tout est simple ! »

Propos recueillis par Catherine Robert

Par le Boudu, de et par Bonaventure Gacon. Le 18 mai à 19h, le 19 à 16h
et le 20 à 19h. Parvis Saint-Jean. Bébel le magicien. Au hasard des
lieux, tous les jours.

Propos recueillis par Catherine Robert

A propos de l'événement


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre