La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -203-Automne en Normandie

Fabrice Melquiot / Le cirque au pays des merveilles

Fabrice Melquiot / Le cirque au pays des merveilles - Critique sortie Théâtre Elbeuf _Cirque-Théâtre
Portraits de Fabrice Melquiot © DR

Elbeuf / Alice au pays des merveilles / d’après Lewis Carroll / dramaturgie et scénographie de Fabrice Melquiot / mes de Renaud Cohen

Publié le 29 octobre 2012 - N° 203

Traversant l’œuvre de Lewis Carroll, Fabrice Melquiot plonge dans la Chine d’aujourd’hui et compose un « cirque-poème » avec la troupe acrobatique de Tianjin.

« Une transposition de l’histoire d’Alice dans la Chine d’aujourd’hui. »

Que trouve l’écrivain hors du royaume des mots ?

Fabrice Melquiot : Je laisse souvent les accidents choisir pour moi. Le hasard, ça s’écoute. Et ça peut mener un auteur de théâtre à écrire du silence. Depuis quelque temps, je me laisse emmener et ça réveille, ça élargit l’horizon, ça ouvre le geste. Et puis l’écriture pour le théâtre contient espace, corps et mouvement. Le royaume, c’est la scène. Mais ce n’est pas un royaume. Plutôt un espace de nature sauvage.

Comment avez-vous travaillé à partir de l’œuvre de Lewis Carroll ?

F. M. : Quand Brigitte Gruber, une amie de vingt ans, m’a invité à participer au projet, j’ai rencontré les acrobates de l’Académie de Tianjin. Une fois déterminés les interprètes et leurs spécialités, j’ai écrit un canevas dramaturgique qui réponde à une transposition de l’histoire d’Alice dans la Chine d’aujourd’hui, celle des villes tentaculaires, terrier du lapin à ciel ouvert. J’ai assisté aux premières répétitions, puis, comme souvent, je laisse les clés au metteur en scène.

Le cirque est un art de la métaphore et du merveilleux, comme le conte…

F. M. : Le cirque est évocation, plus près du poème que de la narration. Nous avons tous en tête des représentations d’Alice, à travers l’illustration, le cinéma, le dessin animé. La dramaturgie montre le chemin d’un poème, d’une forme ouverte, elliptique, pour que le spectateur soit activé durant la représentation, qu’il raccommode lui-même les paysages. Les personnages et les scènes du livre sont presque tous là mais transposés. L’enjeu est moins de raconter une histoire que de partager des climats, des sensations, une vibration. Parce qu’un livre, c’est aussi de l’énergie pure.

Propos recueillis par Gwénola David

A propos de l'événement

Alice au pays des merveilles
du Jeudi 22 novembre 2012 au Dimanche 25 novembre 2012
_Cirque-Théâtre
2 Rue Augustin Henry, 76500 Elbeuf
Elbeuf, Cirque-Théâtre. 22 novembre à 19h30 ; 23 et 24 à 20h30 ; 25 à 16h.
x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre