La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -207-Biennale de danse du Val~de~Marne

Entretien Roser Montlló Guberna et Brigitte Seth

Entretien Roser Montlló Guberna et Brigitte Seth - Critique sortie Danse Vitry-sur-Seine Théâtre Jean Vilar
© Brigitte Eymann

Change or Die / Théâtre Jean Vilar de Vitry-sur-Seine
D’après Walser / mes et chorégraphie Roser Montlló Guberna et Brigitte Seth

Publié le 1 mars 2013 - N° 207

l’homme et la société.

Roser Montlló Guberna et Brigitte Seth plongent dans l’univers de l’écrivain suisse Robert Walser et composent un chœur chorégraphique drolatique.

« Walser décrit des situations et des états mentaux. »

Qui est Wenzel, personnage que vous incarnez en chœur dans Change or Die ?

Brigitte Seth : C’est un « clown noir », un maladroit qui se heurte à un monde qu’il ne comprend pas et pose des questions existentielles avec une apparente légèreté déconcertante. Il adresse une surprenante demande d’emploi à des entreprises : il cherche un boulot mais surtout une place dans une société à laquelle il ne semble pourtant pas vouloir ou pouvoir participer. Ecrite voici cent ans, cette lettre visionnaire résonne singulièrement avec notre époque, marquée par la crise, les peurs, la déliquescence des liens sociaux sous la pression économique… La drôlerie étreint ici l’angoisse.

La noirceur est toujours striée d’humour chez vous.

Brigitte Seth : La légèreté, c’est tout un art… Elle permet souvent de porter un propos fort voire dérangeant car elle laisse le spectateur plus libre de sa lecture. Plutôt que d’imposer une morale ou d’enfoncer le clou, nous proposons un état des lieux, par le rire et l’émotion.

Comment avez-vous élaboré la partition gestuelle ?

Roser Montlló Guberna : L’écriture ne dit pas tout mais laisse la place au corps et à l’interprétation. Walser ne raconte pas d’anecdote, il décrit des situations et des états mentaux, qui sont autant d’espaces de jeu à explorer pour les acteurs et les danseurs. Ce chemin mental se traduit dans le corps, par la gestique et le phrasé. Le texte, à travers le sens et la musicalité, fait surgir du mouvement, que nous retravaillons ensuite pour accentuer des motifs, tels que la répétition, l’obsession… C’est un processus organique.

 

Entretien réalisé par Gwénola David

A propos de l'événement

Change or Die
du Samedi 6 avril 2013 au Dimanche 7 avril 2013
Théâtre Jean Vilar
1 place Jean-Vilar, 94400 Vitry-sur-Seine
Les 6 et 7 avril 2013. Tél. : 01 55 53 10 60. 17e Biennale de Danse du Val-de-Marne. Du 21 mars au 20 avril. Tél : 01 56 34 09 75. alabriqueterie.com
x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse