La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -147-Europa

Emmanuel Bex

La nouvelle saison qui s’annonce sur la scène nationale des Gémeaux sera encore une fois marquée par le sceau du jazz. Revue d’effectifs en avant-première.

Publié le 10 avril 2007

« Au temps du muet, mon grand-père était pianiste dans les cinémas parisiens. Mon père, pianiste classique, m’a transmis son enseignement. […]

« Au temps du muet, mon grand-père était pianiste dans les cinémas
parisiens. Mon père, pianiste classique, m’a transmis son enseignement. Ils
m’ont appris que la musique est aussi une histoire de filiation. 
» Né à Caen
en 1959, Emmanuel Bex est devenu tout naturellement pianiste et organiste. Après
avoir collectionné les premiers prix, il va apprendre à désapprendre en bonne
compagnie, celle de Bernard Lubat. Depuis 25 ans, il a multiplié les pistes,
sans s’inscrire dans une école stylistique, de trios superlatifs à un orchestre
avec steel-band en passant par Mônica Passos. La chanteuse brésilienne est
d’ailleurs invitée, comme Rhoda Scott, pour la soirée ?Fiestas And Friends’,
tandis que l’organiste conviera plus tard le trompettiste Flavio Boltro en un
intime duo.

JD/

En concert le 14 avril, au Palais des Congrès du Mans / le 26 avril à
Beaumont-Pied-de-Boeuf

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Jazz

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Jazz / les Musiques