La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -214-Automne en Normandie

Du baroque au contemporain

Du baroque au contemporain - Critique sortie Classique / Opéra Rouen
© Giorgio Zucchatti. Michaël Levinas en récital.

Publié le 21 octobre 2013 - N° 214

La programmation musicale d’Automne en Normandie décline la thématique « masculin/féminin » et  affiche un éclectisme réjouissant.

La thématique de cette huitième édition reprend le titre d’un film de Godard : Masculin / Féminin. Un sujet exploré sous toutes ses facettes : biologiques, philosophiques, politiques… En matière musicale, le festival abolit les frontières et convie des artistes de tous horizons, issus aussi bien de scènes alternatives que des circuits plus classiques, et Robert Lacombe accorde une large place aux talents émergents. Ainsi, le jeune contre-ténor roumain de 27 ans, Valer Barna Sabadus, révélé notamment par un disque d’airs d’opéras de Hasse (Virgin), se produit aux côtés d’un orchestre italien sur instruments d’époque, Il Pomo d’Oro, créé en 2011. Au programme, une exploration de l’Europe des castrats à travers des airs de Haendel et de Porpora. Transgenre, ambiguïté sexuelle… ce concert s’inscrit parfaitement dans la thématique du festival. La manifestation met aussi l’accent sur la création contemporaine et fait entendre des voix expérimentales. L’Ensemble Orchestral Contemporain s’associe ainsi à la soprano Shigeko Hata et à la pianiste Ancuza Aprodu pour un voyage onirique à travers les partitions de trois compositeurs d’aujourd’hui : Ondřej Adámek, Hugues Dufourt et Bruno Mantovani. De son côté, le célèbre violiste Jordi Savall s’attaque à la figure légendaire de Jeanne d’Arc. A la tête de ses deux ensembles, La Capella Reial de Catalunya et Hespèrion XXI, il interprète la musique du film de Jacques Rivette, Jeanne la Pucelle. Une odyssée dans la vie de la Pucelle d’Orléans ponctuée par une lecture de textes historiques.

Méandres de l’amour

Dans un tout autre genre, Le Tetris au Havre accueille la performance électro de la chanteuse canadienne Peaches (voir notre article). Dans la veine des artistes à la personnalité atypique, qui font exploser les barrières des genres, le performeur bulgare Ivo Dimchev fait entendre un Concerto troublant et impressionnant où il mue d’une voix à une autre. Retour à un genre plus traditionnel avec le duo de musiciennes hongroises, la mezzo-soprano Judith Németh et la pianiste Izabella Simon, qui nous plongent dans le romantisme allemand (Schumann, Mahler, Mendelssohn). D’autres pages célèbrent l’amour, sous les doigts du pianiste Michaël Levinas, qui compile au cours d’un récital des œuvres de Schumann, Debussy et Messiaen, ainsi qu’une de ses propres compositions autour d’un poème d’Aragon. A travers Le Château de Barbe-Bleue de Béla Bartók et Tristan et Isolde, une passion orchestrale de Wagner, l’Orchestre Philharmonique Pannon dirigé par Daniel Kawka explore les vertigineux méandres de l’amour. Le Concert impromptu propose une déambulation musicale autour des figures du désir, Erotica. Enfin, l’Opéra de Rouen accueille la création française d’une production de la Deutsche Oper de Berlin : Mahlermania, un spectacle autour de lieder de Mahler imaginé par la troupe Nico and the Navigators, dans lequel s’entremêlent le théâtre, la musique et la danse (voir notre entretien).

 

A. Pecqueur

 

Automne en Normandie, guichet du festival, 3 rue Adolphe Chéruel, 76000 Rouen. Tél : 02 32 10 87 07.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra