La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -203-Automne en Normandie

Didier Marie / Diffuser et soutenir la culture

Didier Marie / Diffuser et soutenir la culture - Critique sortie Théâtre
Didier Marie © Département de Seine-Maritime

Publié le 29 octobre 2012 - N° 203

Didier Marie préside le Département de la Seine-Maritime et Arts 276, établissement grâce auquel l’Eure, la Seine-Maritime et la Haute-Normandie font œuvre culturelle commune.

« Un événement connu et reconnu, ancré sur un territoire atypique, ouvert sur le monde. »

Quelles sont la place et la capacité d’un département en terme de culture ?

Didier Marie : Depuis des décennies, la culture est facteur d’intégration et de renforcement des liens. C’est dans cet état d’esprit que le Département a créé Arts 276, aux côtés du Département de l’Eure et de la Région Haute-Normandie : agir ensemble pour construire sur notre territoire une offre culturelle diverse et de qualité, afin de garantir à tous la jouissance des arts, la découverte de nouveaux horizons, l’échange des savoirs, le libre accès à la joie et au partage de toutes les richesses que constituent la création artistique contemporaine.

Pouvez-vous présenter Arts 276, Etablissement Public de Coopération Culturelle (EPCC) ?

D. M. : Arts 276 est le tout premier EPCC créé à l’initiative de trois collectivités territoriales. Un EPCC est habituellement constitué d’une seule collectivité locale, gérant un service public culturel. Arts 276 a été conçu, en 2006, pour mettre en œuvre un festival commun, Automne en Normandie, à caractère pluridisciplinaire, dans les grandes villes de la région. En 2012, Arts 276 a élargit ses missions, et investit la campagne normande, avec un festival littéraire inédit, Terres de Paroles.

Pourquoi choisir différents lieux du département pour accueillir cette manifestation ?

D. M. : La demande des élus est que le festival se déploie de façon équilibrée sur toute une région. Ces lieux sont des partenaires à part entière, puisque c’est avec leur collaboration et en accord avec leur identité artistique que sont élaborées les différentes propositions. Les retombées concrètes sont une inscription territoriale forte en un temps court, et la possibilité pour les structures culturelles d’inviter des manifestations de grande envergure, qu’elles ne pourraient assumer seules.

Le festival est particulièrement attentif au public jeune des collèges et des lycées.

D. M. : Je me réjouis de constater que le public s’est sensiblement rajeuni au fil des années, notamment grâce à un programme d’action culturelle ambitieux en accompagnement des spectacles proposés. La spécificité de la programmation 2012 tient dans le choix de créations qui reposent sur de grands classiques revus et corrigés. Si l’on veut inviter des publics différents à partir à la conquête d’Hugo ou Shakespeare, il faut les relire à la lumière de notre époque, avec le langage culturel de notre temps. Ce choix s’inscrit dans une démarche de médiation culturelle et de passerelle pour rendre la programmation plus accessible aux jeunes.

Selon vous, quelle est la singularité de ce festival ?

D. M. : La culture est une mosaïque, tout un ensemble d’énergies, de natures différentes. Les opposer les unes aux autres seraient une erreur magistrale. Les associer, les faire dialoguer est source de richesse. Cette pluralité de l’offre culturelle, ce choix de miser sur le théâtre, sur la danse comme sur la musique, c’est une force et c’est le caractère et la singularité d’Automne en Normandie, désormais identifié comme un événement culturel majeur pour notre Département. C’est un événement de qualité qui attire spectateurs, amateurs et curieux. Un événement connu et reconnu, ancré sur un territoire atypique, ouvert sur le monde.

Propos recueillis par Catherine Robert

A propos de l'événement


www.automne-en-normandie.com
x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre