La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -186-biennale

Claire Jenny

L’ART EN PARTAGE

DEPUIS HUIT ANS, GUY ALLOUCHERIE ET SES « VEILLEURS » ARPENTENT DES QUARTIERS POPULAIRES POUR ECHANGER AVEC LES HABITANTS SUR L’ART, LA CULTURE ET LA VIE. LES ATOMICS RACONTENT CES RENCONTRES.

Publié le 10 mars 2011

Quatre interprètes questionnent et éprouvent le rapport au corps des femmes d’aujourd’hui.

Trois danseuses et une comédienne de diverses générations éprouvent sur scène leur rapport au corps représenté et en représentation : des corps féminins soumis à de multiples impératifs et injonctions, entre la pilule qui rend belle et la crème qui rend mince. Des corps dissimulés pour raisons religieuses, ou alors surexposés voire provocateurs. « Le corps avale la femme », entend-on… Le spectacle de Claire Jenny, qui dirige la compagnie Point virgule, ne laisse rien au hasard et multiplie les approches et questionnements du corps féminin, intime ou social, soumis ou rebelle. La danse ici révèle les contours de nos identités. 

Agnès Santi


Chairs (de) Femmes de Claire Jenny, le 18 mars à 20h30 à l’Espace culturel André Malraux au Kremlin-Bicêtre.

A propos de l'événement


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse