La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -279-TKM ~Théâtre Kléber Méleau

Bach relu et Beethoven revisité par Cédric Pescia

Bach relu et Beethoven revisité par Cédric Pescia - Critique sortie Jazz / Musiques Renens-Malley Suisse. TKM - Théâtre Kléber-Méleau
Le pianiste Cédric Pescia, maître d’œuvre de la programmation musicale du TKM. © Uwe Neumann

GROS PLAN / programmation musicale

Publié le 23 août 2019 - N° 279

La programmation conçue par le pianiste Cédric Pescia interroge trois grands « B » de l’histoire de la musique – Bach, Beethoven et Brahms – entre interprétations canoniques et détours en jazz.

Le cœur et l’esprit de la musique ; c’est cela, Bach : l’art d’organiser les sons, celui aussi de les faire naître. La première respiration musicale, au cœur de l’automne, de cette nouvelle saison du TKM est consacrée au maître baroque de Leipzig. Cédric Pescia jouera successivement les Suites « anglaises », recueils de musiques de danse à la fois codifiées et d’inspiration très libre (le 26 novembre), et les sept Toccatas (BWV 910-916), exploration virtuose des possibilités du clavier (le 30 novembre). Au temps de leur composition, au tout début du XVIIIe siècle, c’est le clavecin qui était l’objet de l’attention de Bach, expérimentant sur ce nouvel instrument ces pièces proches de l’improvisation. Trois siècles plus tard, interprétées au piano, leur magie sonore demeure intacte, comme l’est aussi l’impact de la musique de Bach sur les musiciens d’aujourd’hui. Cédric Pescia a demandé à trois pianistes de jazz de s’y confronter en solo. Se succèderont ainsi, du 27 au 29 novembre, Marc Perrenoud, la jeune Marie Kruttli et Yannick Délez, trois musiciens qui défendent un jazz mélodique mais aussi rythmique, nourri du contrepoint et de l’esprit de liberté que Bach donnait à entendre dans ses suites et toccatas.

Musiques inspirées

Dernier regard vers Bach le dimanche 1er décembre à 11h avec « Le verbe de Bach, la musique de la Bible », une lecture  croisée de pièces de Bach par Cédric Pescia et de textes bibliques par Omar Porras. Deux autres monuments de la littérature pianistique seront visités au printemps : les trois ultimes sonates de Beethoven (le 24 mai) confiées à Elisabeth Leonskaja – une interprète au sens le plus fort du terme – et sa Neuvième Symphonie dans la transcription époustouflante de Liszt, jouée à deux pianos par Philippe Cassard et Cédric Pescia (le 19 mai). Deux rendez-vous de musique de chambre enfin : l’intégrale des Trios avec piano de Brahms (le 20 mai) et un portrait du compositeur et pianiste Christian Favre (né en 1955), le 23 mai.

Jean-Guillaume Lebrun

A propos de l'événement

Bach relu et Beethoven revisité par Cédric Pescia
TKM - Théâtre Kléber-Méleau
Chemin de l’Usine à Gaz 9, CH – 1020 Renens-Malley, Suisse.

Tél : +41 21 625 84 29.


www.tkm.ch


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Jazz

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Jazz / les Musiques