La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Focus -276-PALAZZETTO BRU ZANE / PARIS

Accentus entre sacré et profane dans des œuvres de Clémence de Grandval, Camille Saint-Saëns et Reynaldo Hahn.

Accentus entre sacré et profane dans des œuvres de Clémence de Grandval, Camille Saint-Saëns et Reynaldo Hahn. - Critique sortie Classique / Opéra Paris Théâtre des Bouffes du Nord
Christophe Grapperon dirige Accentus dans le répertoire français de la fin du XIXe siècle. © Danielle Voirin

Publié le 20 avril 2019 - N° 276

Le chœur Accentus fait redécouvrir la musique sacrée de Clémence de Grandval (1828-1907), associée ici aux chœurs profanes de Camille Saint-Saëns et Reynaldo Hahn.

Trop éloignées de l’austérité requise, la Petite Messe solennelle de Rossini ou la Messe de Sainte-Cécile de Gounod ont trouvé dans les salons et les salles de concert la place que leur refusaient les églises. La Messe de Clémence de Grandval, élève de Saint-Saëns et lauréate du Prix Rossini, dut aussi s’exiler dans les salons, son romantisme (elle a toujours pris Chopin pour modèle) n’étant plus le bienvenu dans les lieux de culte. À l’inverse, les vers profanes mis en musique par Reynaldo Hahn ou Camille Saint-Saëns, qu’interprète ici Accentus sous la direction de Christophe Grapperon, gagnent une solennité quasi religieuse.

 

Jean-Guillaume Lebrun

A propos de l'événement

Accentus entre sacré et profane dans des œuvres de Clémence de Grandval, Camille Saint-Saëns et Reynaldo Hahn.
du Dimanche 16 juin 2019 au Dimanche 16 juin 2019
Théâtre des Bouffes du Nord
37 bis Boulevard de la Chapelle, 75010 Paris

à 17h.


Festival Palazzetto Bru Zane. 7e édition. Du 1er au 30 juin 2019.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra