La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Gros Plan

Festival Les Singuliers #2

Festival Les Singuliers #2 - Critique sortie Théâtre Paris Le 104
Jean Le Peltier dans Vieil, présenté lors du Festival les Singuliers. Crédit : Piquer

Le CENTQUATRE-PARIS

Publié le 20 décembre 2017 - N° 261

Le CENTQUATRE-PARIS présente la deuxième édition de son festival pluridisciplinaire Les Singuliers. Un temps fort de programmation qui questionne notre époque en métissant les genres.

Ils sont, pour la plupart d’entre eux, artistes associés au CENTQUATRE-PARIS. Du 23 janvier au 3 février, ils explorent, lors d’un temps fort de programmation consacré à la pluridisciplinarité, les lignes de leurs particularismes en mettant en regard diverses formes artistiques. A la frontière des genres, ils regardent notre monde, questionnent « la société dans laquelle ils vivent et créent ». Ces créatrices et créateurs sont au nombre de onze et signent neuf propositions. Parmi eux, nous retrouvons les graphistes Agathe Joubert et Pauline Vialatte de Pémille. Dans l’exposition Bord d’œuvres (en entrée libre), elles « examinent les rapports graphiques que crée la relation entre les œuvres d’art et le cinéma ». Le musicien-performeur Gérald Kurdian, lui, nourrit de sa pop expérimentale les combats émancipateurs des révolutions sexuelles des XXème et XXIème siècles, à l’occasion du spectacle Hot Bodies (Stand Up) et du « bal pop’ » A Queer Ballroom for Hot Bodies of the Future.

Onze artistes pour neuf créations

Les Singuliers #2 met également en lumière le travail du duo de sculpteurs, performeurs et metteurs en scène Clédat & Petitpierre (Ermitologie), du DJ et metteur en scène Dimitri de Perrot à travers le « vrai-faux concert » Myousic, de l’auteure-compositrice-interprète Claire Diterzi qui conçoit une ode à la nature intitulée L’Arbre en poche, de l’auteur et metteur en scène Olivier Py qui propose une adaptation de son roman Le Cahier Noir, du duo aalliicceelleessccaannnnee & ssoonniiaaddeerrzzyyppoollsskkii qui nous entraîne dans l’univers poético-burlesque de Le Jour où le penseur de Rodin s’est transformé en gomme. Enfin, Jean Le Peltier présente Vieil, un spectacle à la croisée du western et du conte fantastique. Muni d’un fusain, l’auteur et performeur nous transporte dans une épopée initiatique aux accents grinçants et poétiques.

Manuel Piolat Soleymat

A propos de l'événement

Festival Les Singuliers #2
du Mardi 23 janvier 2018 au Samedi 3 février 2018
Le 104
5 Rue Curial, 75019 Paris, France

Tél. : 01 53 35 50 00. www.104.fr


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre