La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Danse - Gros Plan

Festival Échelle Humaine, le corps dans tous ses états

Festival Échelle Humaine, le corps dans tous ses états - Critique sortie Danse Paris Lafayette Anticipations
Manual Focus de Mette Ingvarsten © Eike Walkenhorst

Lafayette Anticipations / Festival

Publié le 6 août 2020 - N° 286

Lafayette Anticipations place la troisième édition de son festival dédié à la danse sous le signe du corps.

La fondation d’entreprise des Galeries Lafayette présente pour la troisième année consécutive son festival dédié à l’art chorégraphique, Échelle Humaine. En six pièces, cette édition scrute le corps dans tous ses états, confronté à diverses problématiques tels le genre, l’identité, le transhumanisme, le virtuel…  Virtuose et nu, sans costume ni décors ni musique pour l’accompagner, le corps devient mémoire de la danse du XXème siècle, de Nijinski à Pina Bausch, dans l’iconique solo (sans titre) (2000) de Tino Sehgal qu’interprète Boris Charmatz. Nu encore mais masqué de figures vieillies, il devient le vecteur d’images extraordinaires : animaux aux membres multiples, monstres fantastiques, dans le trio Manual Focus imaginé par Mette Ingvarsten.

Un corps social et politique

Mais le corps est aussi social, politique. Ainsi, Sorour Darabi interroge avec Farci.e ce que le langage fait au genre. Dans sa langue natale, le farsi, qui contrairement au français n’assigne pas le masculin ou le féminin aux choses, genre se dit « jenssiat » c’est-à-dire matière. Son genre est-il alors sa peau, ses muscles, ses os ? Si le genre fait aussi partie de la réflexion que Simon Senn mène avec sa conférence théâtrale Be Arrielle F, il y interroge surtout, après avoir acheté en ligne puis animé un modèle féminin, nos corps numériques. Avec Attitudes habillées – les soli, Balkis Moutashar se plonge quant à elle dans « l’histoire des formes de corps que les vêtements ont dessinées au fil du temps ». Benjamin Kahn enfin, dans sa performance Sorry, But I Feel Slightly Disidentified…  créée pour et avec la chorégraphe Cherish Menzo, interroge stéréotypes et préjugés. Que dit le corps, ses mouvements, ses vêtements, de qui nous sommes ?

 

Delphine Baffour

A propos de l'événement

Festival Échelle Humaine, le corps dans tous ses états
du Lundi 21 septembre 2020 au Dimanche 27 septembre 2020
Lafayette Anticipations
9 rue du Plâtre, 75004 Paris

Tél. 01 57 40 64 17. www.lafayetteanticipations.com.


Présenté avec le Festival d'Automne à Paris.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse