La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Classique / Opéra - Festival

Festival des Grandes Orgues de Saint-Eustache

chanson

Juliette Piano solo II (le retour) : création au Théâtre d’Ivry avant tournée nationale

Publié le 10 juin 2007

Suite et fin de la 18ème édition du festival parisien dirigé par Jean Guillou.

La programmation culminera, le 19 juin, en concert de clôture, avec la création de La Révolte des orgues de Jean Guillou, œuvre étonnante conçue pour huit orgues portatifs disposés autour du public, percussions, grand orgue et chef. « L’origine du mot révolte vient du latin revolvere, qui signifie « consulter, échanger ». En italien, le terme a également donné le « Risorgimento ». Il y a donc beaucoup de significations possibles à ce mot, nous confie Jean Guillou. Mon œuvre éponyme fait appel à neuf orgues placés autour du public. Tous ces instruments doivent provoquer le bouleversement de la sonorité habituelle de l’orgue « en bloc ». C’est donc une révolte contre l’orgue traditionnel ! ». Un événement. Autre rendez-vous du festival, le 12 juin : la Russe Verouchka Nikitine, vingt-quatre ans, jeune espoir de l’instrument, aborde des œuvres de Louis Vierne et joue, en première mondiale, une transcription de la Sinfonietta de Janacek.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra