La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Agenda

Festival d’Aurillac

Festival d’Aurillac - Critique sortie Théâtre
Crédit photo : Michel Wiart Légende photo : KomplexKapharnaüm fouille les espaces de résistance

Publié le 10 juin 2009

Le 24ème Festival International de Théâtre de Rue entend bien secouer les inconsciences et libérer l’imaginaire d’autres possibles

« Comment fait-on pour survivre en temps de paix ? ». La question détonne d’un coup sec dans l’horizon colorié à dessein de jolis mirages consommatoires et autres extases virtuelles. Alors que le bien commun ronfle déjà derrière le piédestal de la réalisation de soi et que les idéaux collectifs ont déserté depuis longtemps le débat social, le Festival d’Aurillac entend bien secouer les inconsciences et imaginer d’autres possibles. Rendez-vous incontournable des utopistes et autres batteurs de lieux communs, l’édition 2009 fait aussi place aux « absents de la représentation » et libère une parole trop souvent confisquée. Ainsi de Générik Vapeur & Xarxa Teatre, Kamchàtka, KomplexKapharnaüm, Kumulus ou La Patriótico Interesante qui infiltrent au cœur de l’espace public les voix de ce qu’on entend plus, à force… D’autres, tels Délice Dada, Les Requins Marteaux, Princesses Peluches ou Pudding Théâtre, sèment le désordre dans les rouages de l’hyperconsommation et la surface étale du quotidien, tandis que le Théâtre du centaure se glisse dans les flux de la ville. Durant quatre jours et nuits, les quinze invités du In et les quelque 450 compagnies du off vont ainsi chambouler toutes les circulations habituelles : la meilleure façon de perturber la voie unique.
 
Gw. D.


Festival international de théâtre de rue d’Aurillac, du 19 au 22 août 2009. Les Préalables du 8 au 18 août. Rens. 04 71 43 43 70 et www.aurillac.net.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre