La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Entretien

Falk Richter / I am Europe

Falk Richter / I am Europe - Critique sortie Théâtre Strasbourg Théâtre National de Strasbourg
Le dramaturge et metteur en scène Falk Richter. Crédit : Jean-Louis Fernandez

texte et mes Falk Richter

Publié le 19 décembre 2018 - N° 272

Auteur associé au TNS depuis 2015, Falk Richter y présente I am Europe. Huit artistes venus de pays différents y interrogent les bouleversements politiques et idéologiques qui secouent l’Union européenne.

De quel monde venons-nous et dans quel état voulons-nous le transmettre ? Telle est la question que pose ce spectacle. Comment y répond-il ?

Falk Richter : L’Europe se trouve dans une situation particulière : elle est attaquée de nombreux côtés (les inégalités, les divisions, les contradictions s’aggravent) mais naît aussi sous ces attaques l’espoir d’une société plus juste, plus égalitaire, perméable et ouverte. Autour et à l’intérieur de l’Europe, il y a de plus en plus de pays dont les gouvernements sont anti-européens. Nous assistons à une montée du nationalisme, de l’extrême droite, du fascisme. Dans ce projet, j’essaie de considérer l’Europe de manière très personnelle en la regardant avec une troupe d’acteurs qui ont connu à la fois le passé sombre et l’utopie de vivre et travailler dans plusieurs pays sans frontières. J’essaie de comprendre ce que signifie l’Europe dans la vie personnelle de chacun. Il est donc question des grands bouleversements politiques qui se produisent actuellement, mais racontés d’un point de vue personnel par les interprètes, à travers leurs expériences et leurs biographies. Ils ont souvent des histoires et identités complexes, ils ont grandi dans plusieurs pays, les parents de certains venaient des anciennes colonies, d’autres de la bourgeoisie blanche européenne, ils ont différentes identités sexuelles et cherchent à se situer face aux grandes contradictions qu’affronte l’Europe en ce moment.

« Dans ce projet, j’essaie de considérer l’Europe de manière très personnelle. « 

Comment avez-vous choisi les interprètes de ce spectacle ?

FR. : Selon un long processus de plusieurs années qui a commencé avec deux master-classes à la Biennale di Teatro à Venise en 2014 et 2015 que j’ai animées avec le chorégraphe Nir de Volff et le dramaturge Nils Haarmann. Ont ensuite eu lieu d’autres workshops à Madrid, à Tel Aviv et à Paris, toujours avec des jeunes acteurs, danseurs et performeurs entre vingt et trente-cinq ans, qui venaient de plus de quinze différents pays européens et non-européens. S’est ainsi formée une troupe transnationale qui représente en quelque sorte l’Europe dans sa diversité avec des jeunes performeurs qui habitent dans plusieurs villes, parlent plusieurs langues et travaillent ensemble de manière régulière.

Quelle forme avez-vous choisi pour traiter ces questions ?

FR. : Depuis 2014, nous cherchons à comprendre ensemble comment les grands bouleversements et contradictions politiques et sociaux autour de nous s’expriment dans notre vie personnelle, notre famille, notre entourage. Comment ils affectent la manière dont nous voyons l’avenir, les relations intimes que nous vivons ou voulons vivre. A des intervalles réguliers et selon des constellations qui changeaient constamment, nous nous sommes posés ces questions, comme un point de départ. Des textes théoriques et des matériaux dramaturgiques ont aussi nourri nos discussions et animé le débat. A partir de nos échanges, nous avons improvisé au plateau, j’ai écris des textes pour les acteurs ou les ai invité à en écrire. En même temps, Nir de Volff a commencé un travail chorégraphique avec tout le groupe, pour traduire en mouvement les thèmes abordés dans les discussions. La matière scénique est donc polyphonique, entre textes et mouvements, parties documentaires, réelles, autobiographiques et fiction. Le travail dramaturgique mené avec Nils Haarmann a consisté enfin à faire un montage à partir de toute cette matière.

Propos recueillis par Catherine Robert (remerciements à Nils Haarmann pour la traduction).

A propos de l'événement

Falk Richter / I am Europe
du Mardi 15 janvier 2019 au Jeudi 24 janvier 2019
Théâtre National de Strasbourg
1, avenue de la Marseillaise, 67000 Strasbourg.
x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre