La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Critique

Fake – Tout est faux, tout est fou de Wilfried Wendling avec le conteur Abbi Patrix

Fake – Tout est faux, tout est fou de Wilfried Wendling avec le conteur Abbi Patrix - Critique sortie Théâtre Paris Gare de l'Est-Hall Saint Martin
Le conteur Abbi Patrix interprétant Fake – Tout est faux, tout est fou au Forum des Halles. Crédit : Christophe Raynaud de Lage

Conception Wilfried Wendling

Publié le 22 avril 2019 - N° 276

Le conteur Abbi Patrix et le compositeur Wilfried Wendling présentent Fake – Tout est faux, tout est fou : une déambulation libre, casque HF sur les oreilles, qui convoque l’histoire de Peer Gynt en nous amenant à réinterroger les notions de réel et d’identité.

Le samedi 6 avril dernier, à 18h, c’est sous la Canopée du Forum des Halles, au niveau -3 du patio, que Wilfried Wendling et Abbi Patrix, accompagnés de la percussionniste Linda Edsjö, du guitariste Julien Desprez et du trompettiste Louis Laurain, se lançaient dans Fake – Tout est faux, tout est fou. Ensemble, dans le fourmillement continu du centre commercial parisien, le compositeur, le conteur et leurs trois complices donnaient naissance à une nouvelle version de cette fresque mêlant des paysages sonores préenregistrés à des performances vocales et musicales réalisées en direct. En interaction avec l’espace public qu’elle investit, comme avec les femmes et hommes qui le traversent, cette proposition de La Muse en Circuit – Centre national de création musicale (dirigé, depuis 2013, par Wilfried Wendling) nous plonge dans un univers de flânerie onirique et poétique. Equipés de casques HF, les auditrices et auditeurs sont libres de se déplacer à leur guise : suivant de près ou de loin les mouvements du conteur qui déambule un micro à la main ; restant immobiles, assis ou debout quelque part ; donnant corps individuellement à leurs envies de mobilité.

Un conte contemporain d’une acuité singulière

Extraits d’émissions radiophoniques, motifs climatiques et percussifs, échanges avec les passants et les auditeurs, citations de monologues de Peer Gynt de Henrik Ibsen… Tout ici s’entrecroise, se complète et se superpose. Mixée en direct, la matière composite qui constitue cette « bulle fantasque et mouvante au cœur de l’espace public », comme le disent Wilfried Wendling et Abbi Patrix, fait jaillir en nous toutes sortes d’images, de sensations et de pensées. Notre relation au concret et à l’altérité en est, progressivement, transformée. Un peu comme si, gagnés par la dimension métaphysique des panoramas sonores qui nous parviennent, nous effectuions un pas de côté pour observer, dans un rapport au réel à la fois plus distant et plus pénétrant, le monde qui nous entoure. Cela, avec des fragments de l’histoire de Peer Gynt qui engendrent d’édifiants questionnements sur ce que nous sommes et ce que nous vivons. « La vie n’est qu’une suite de pelures d’oignon, dit le personnage d’Ibsen. Tout n’est que pelures et au centre, qu’y a-t-il ? Du vide, du rien… Etre soi-même, c’est reconnaître le vide, le rien, se défaire de toutes les épluchures et être enfin soi-même ». Après le Forum des Halles, c’est à la Gare de l’Est que les artistes de Fake feront vibrer l’acuité singulière de cette expérience musicale, sensorielle et existentielle.

 

Manuel Piolat Soleymat

A propos de l'événement

Fake – Tout est faux, tout est fou
du Jeudi 9 mai 2019 au Jeudi 27 juin 2019
Gare de l'Est-Hall Saint Martin
Gare de l’Est, Place du 11-Novembre-1918

Durée de la représentation : 1h. Spectacle vu le 6 avril 2019 au Forum des Halles, à Paris.


Tous les jeudis de mai à juin(sauf le 30/05). Rendez-vous Hall St Martin.Spectacle gratuit sur réservation sur le site : www.alamuse.com (retrait des casques à partir de 19h45, avec dépôt d’une pièce d’identité).


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre