La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Danse - Agenda

Faits d’hiver : l’Australie à Paris

Faits d’hiver : l’Australie à Paris - Critique sortie Danse Paris Micadanses
Crédit : Heindrun Lohr Légende : Matthew Day dans Cannibal, tout droit venu d’Australie.

Micadanses
Chorégraphies Sandra Parker et Matthew Day

Publié le 25 janvier 2013 - N° 206

Un nouveau partenariat avec Dancehouse à Melbourne permet à Faits d’hiver d’accueillir des chorégraphes australiens affirmés ou émergents.

Sandra Parker et Matthew Day se partagent une soirée avec deux projets de solo, l’une avec l’exploration des zones transitoires, l’autre dans l’affirmation d’une danse extrême… Flottement versus acharnement, deux directions très différentes qui ouvrent notre regard sur l’actualité de la danse en Australie. Sandra Parker est très identifiée dans le paysage chorégraphique de son pays, célébrée par le gouvernement pour sa contribution à la société et à la danse. A la suite d’une blessure, elle écrit ce solo Transit pour Phoebe Robinson, sur les espaces de transition et les situations d’entre-deux. Le jeune Matthew Day se définit quant à lui comme une mitraillette ou un disque qui tourne en boucle. Sa façon d’éprouver le mouvement dans Cannibal lui ressemble, entre obsessions et répétitions, et le conduit irrémédiablement vers un état second proche de l’épuisement.

 

N. Yokel

A propos de l'événement

Faits d’hiver : l’Australie à Paris
du Mardi 19 février 2013 au Mercredi 20 février 2013
Micadanses
15, 16, 20, rue Geoffroy l’Asnier, 75004 Paris
Les 19 et 20 février 2013 à 20h30. Tel : 01 42 74 46 00.
x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse