La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Gros Plan

Exécuteur 14 d’Adel Hakim, musique de Mahut, mise en scène de Tatiana Vialle

Exécuteur 14 d’Adel Hakim, musique de Mahut, mise en scène de Tatiana Vialle - Critique sortie Théâtre Paris Théâtre du Rond-Point
Swann Arlaud Crédit : Giovanni Cittadini Cesi

d’Adel Hakim / musique de Mahut / mes Tatiana Vialle

Publié le 13 juillet 2020 - N° 286

 Première pièce écrite par Adel Hakim, créée au TGP en 1991 par Jean-Quentin Châtelain, Exécuteur 14 est aujourd’hui reprise par Swann Arlaud, en compagnie de Mahut et dans une mise en scène de Tatiana Vialle.

Le dernier survivant d’une cité ensanglantée revit les événements qui ont conduit au sacrifice total des victimes et des bourreaux, ensemble consumés dans les brasiers de la violence. Il se souvient d’un temps où tout semblait en paix, mais où couvaient déjà, dans les petites vexations et les imperceptibles haines quotidiennes, les feux apocalyptiques à venir. Le héros regarde avec innocence les différends insignifiants tourner au conflit déclaré. Il apprend à vivre avec la guerre. Mais lorsque les Zélites violent et tuent sous ses yeux celle qu’il aime, il rejoint les rangs de la milice de son clan et extermine à son tour. Jusqu’à ce qu’arrivent les Exécuteurs, sortes de monstres fantastiques qui réduisent à néant la cité, sans plus aucun souci de camps, de classes, de races, de religions ou de castes. « Si on est Zélite, les Adamites te tuent. Si on est Adamite, les Zélites te tuent. » : le regretté Adel Hakim a écrit Exécuteur 14 à la fin de la guerre du Liban, comme l’anticipation de toutes les haines encore à venir et le bilan émétique des massacres déjà perpétrés depuis que l’homme est homme.

Comprendre l’horreur de la guerre

« Je situe l’action dans un futur proche. Le personnage évolue dans une scénographie qui évoque une maison presque entièrement démolie par la guerre mais dans laquelle on retrouve des vestiges de notre société : téléphone portable, console de jeux vidéos, ordinateur etc. Dans ce décor de fin du monde le protagoniste nous entraîne dans les méandres de sa pensée, nous fait partager son univers intime et nous amène à découvrir comment et pourquoi un homme peut devenir un bourreau. » dit Tatiana Vialle. Sur scène avec Swann Arlaud, qui est à l’origine du projet et interprète le texte, « un musicien, Mahut, partenaire à part entière, tantôt représentant du peuple des Zélites, les ennemis, tantôt incarnation du grand conciliateur, dieu des Adamites, tantôt simplement musicien. » Ensemble, ils suivent les sinuosités de cette introspection infernale.

Catherine Robert

 

A propos de l'événement

Exécuteur 14
du Mercredi 30 septembre 2020 au Vendredi 23 octobre 2020
Théâtre du Rond-Point
2bis, avenue Franklin D. Roosevelt, 75008 Paris

Du mardi au samedi à 20h30 ; dimanche à 15h ; relâche le lundi et le 4 octobre. Tél. : 01 44 95 98 21.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre