La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Avignon - Gros Plan

Et des poussières…

Et des poussières… - Critique sortie Avignon / 2012

Publié le 10 juillet 2012 - N° 200

Le collectif 2 Temps 3 Mouvements fouille à même la chair l’écho des mémoires enfouies et révèle la quête identitaire qui nous travaille au corps.

Comment tracer son chemin en perspective quand la déferlante de l’époque dissout l’espace-temps dans l’instantané de la communication et nous rive à un perpétuel présent ? Comment se situer dans une histoire quand la chronique officielle gomme les traces qui ombrent son brillant vernis sous les mascarades commémoratives et les oublis volontaires ? C’est en tirant les fils noués serrés de ces questions que les quatre danseurs acrobates ont dessiné les lignes de force d’un quatuor qui fouille les plis intimes de la mémoire pour y desceller les maux enfouis. Confrontant leurs parcours personnels à l’histoire collective officielle, chacun a sondé son rapport au mot et à l’autre, creusé au plus lointain dans la chair des souvenirs refoulés et des postures héritées, pour faire surgir le mouvement. Car le corps, réceptacle vivant où se niche en secret l’écho muet du vécu, se rappelle et souvent avoue par les gestes les pensées empêchées qui confusément cognent au seuil du conscient.
 
Croiser les différences
 
Né dans le désir de partage, le collectif avignonnais 2 Temps 3 Mouvements rassemble ici Sylvain Bouillet, Nabil Hemaïzia, autodidactes venus du hip hop, Marie Bauer et Mathieu Desseigne, circassiens formés au Centre national des arts du cirque. Ensemble, ils inventent une « danse bâtarde », qui croise leurs différences et cherche à dire le monde. Alliant équilibres, précision gestuelle et souplesse noueuse, ils chahutent les repères orthonormés, frôlent sans cesse la rupture et la chute, tantôt se défient, tantôt dialoguent, libérant leurs questionnements d’une salve éperdue ou espérant un appui solidaire. « Aller vers l’autre (…). Avancer dans la multitude contradictoire des points de vue, le dos courbé sous le poids de nos petites meurtrissures identitaires. ». Telle est leur exigence pour qu’Et des poussières… ouvre une brèche dans les discours monolithes et libère nos amnésies.
 
Gwénola David


Avignon Off. L’été des Hivernales, 18 rue Guillaume Puy. Du 11 au 21 juillet à 16h15, relâche le 15 juillet. Tél. : 04 90 82 33 12.
 
CDC Les Hivernales
Collectif 2 Temps 3 Mouvements

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur Avignon

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur Avignon en Scènes