La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Avignon - Gros Plan

Puz/zle

Puz/zle - Critique sortie Avignon / 2012

Publié le 10 juillet 2012 - N° 200

Sidi Larbi Cherkaoui a présenté en 2008 au Festival d’Avignon Sutra, avec ses impressionnants assemblages de bois dans la cour du lycée Saint Joseph. Aujourd’hui, son travail sur la pierre nous invite dans la mythique Carrière de Boulbon.

La pierre comme élément central de cette nouvelle création : un accessoire et une scénographie qui prennent un sens particulier dans l’écrin naturel choisi pour Puz/zle, ce théâtre minéral où résonnent les sons et se battent les corps qu’est la Carrière de Boulbon. Les dix danseurs ont partagé leur présence avec ces morceaux de roche comme compagnons d’une gestuelle à inventer : « Nous avons improvisé avec des pierres, à partir d’un besoin de faire danser les choses les plus statiques, de faire vivre ce qu’il y a de plus inanimé. Parce que même dans la pierre, il y a de la vie », explique le chorégraphe. L’élément est également utilisé dans sa capacité à créer des espaces, agencé, déplacé, empilé à l’envi par les danseurs, ou à générer des images chez le spectateur, témoin de rituels étranges : la pierre comme tombeau, comme matériau pour les bâtisseurs, la pierre comme montagne à gravir…
 
Une création qui s’ancre dans ses pièces précédentes
 
Si le chorégraphe prend un soin particulier à dessiner l’espace, c’est pour expérimenter la question du rythme sous toutes ses formes. Il dispose de l’espace comme d’un labyrinthe ou d’un puzzle, tout en concentrant sa recherche sur les rythmes complexes du mouvement dans le corps. Même si Puz/zle ne procède pas, comme précédemment avec María Pagés ou Akram Khan, d’une rencontre avec un corps singulier, Sidi Larbi Cherkaoui s’y réfère pour l’ouverture que ces deux collaborations lui ont offerte sur la notion de rythme. Le chorégraphe oriente l’univers musical de cette création autour de deux valeurs sûres : il retrouve les membres du groupe polyphonique corse A Filetta, compagnons de route dans Apocrifu et In Memoriam, qu’il associe à la chanteuse de Origine, Fadia El Hage.
 
Nathalie Yokel


Festival d’Avignon. Carrière de Boulbon. Du 10 au 20 juillet 2012 à 22h, relâche le 15. Tél : 04 90 14 14 14. Durée estimée : 1h30.
 
Carrière de Boulbon
Chorégraphie Sidi Larbi Cherkaoui

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur Avignon

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur Avignon en Scènes