La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Classique / Opéra - Gros Plan

Erik Satie

Erik Satie - Critique sortie Classique / Opéra Paris Musée d’Orsay
Le pianiste Pascal Rogé, interprète majeur de Satie, dont les enregistrements sont des trésors.

PIANO ET SPECTACLE MUSICAL / MUSEE D’ORSAY

Publié le 23 février 2016 - N° 241

Une série de récitals de piano et un spectacle d’Agathe Mélinand célèbrent le 150ème anniversaire de la naissance d’Erik Satie (1866-1925).

L’année Satie, déjà ponctuée par de magnifiques réussites discographiques (nous pensons à l’enregistrement de Bruno Fontaine paru chez Aparté avec la révélation des fascinants et peu connus Nocturnes) se poursuit sur la scène du Musée d’Orsay avec une série de trois récitals, faisant suite à trois premiers concerts en février, avec pour objectif de présenter en concert l’intégrale de l’œuvre pour piano du compositeur. Une production pléthorique et anarchique, souvent composée de pièces de courte durée, où l’humour, l’étrange et l’inventivité qui sont la marque du compositeur d’Arcueil surgissent à chaque mesure. Des pages nées pour beaucoup d’entre elles suite à la redécouverte de Satie par le monde musical de son époque, provoquée par le succès du grand concert donné à Gaveau en janvier 1911 par Maurice Ravel.

Absolument contemporain

L’auteur du Boléro voyait en Satie, pourtant de dix ans son aîné, un compositeur d’avenir et un précurseur… Il en devint un temps l’ambassadeur. « Les pianos, c’est comme les chèques : ça ne fait plaisir qu’à ceux qui les touchent » a déclaré Satie. Parions pourtant que ces trois récitals à venir le feront mentir sans peine. La programmation met à l’honneur Anne Queffélec et Pascal Rogé (respectivement les 8 et 29 mars à 12h30), deux familiers de longue date du compositeur dont les disques font référence, mais aussi le jeune David Kadouch (le 15 mars à 12h30). A remarquer aussi : le spectacle Mémoires d’un amnésique écrit et réalisé par Agathe Mélinand pour trois musiciens et cinq acteurs, sur les mots et les notes du compositeur, qui clôture cet hommage. « J’ai imaginé cinq petits actes, en voyageant avec lui à partir de la mer – il avait ses racines à Honfleur. Il me paraissait enfin essentiel de réaliser un spectacle contemporain, surtout pas rétro. Satie aimait la jeunesse, j’ai donc voulu regarder vers l’avenir. La musique de Satie ne peut pas être démodée, il était tellement agité ! Il a une démarche qui est absolument contemporaine : il crée lui-même le vide qui permet à la musique d’exister » nous confie Agathe Mélinand, évoquant son « petit opéra comique sans lyrics » crée en 2013 pour la scène du Théâtre national de Toulouse.

J. Lukas

A propos de l'événement

Erik Satie
du Mardi 8 mars 2016 au Samedi 9 avril 2016
Musée d’Orsay
1 Rue de la Légion d'Honneur, 75007 Paris, France

Les 8, 15 et 29 mars à 12h30 (récitals) et jeudi 7 avril à 20h30 et samedi 9 à 16h (spectacle). Tél. 01 40 49 48 14.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra