La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Propos recueillis

Eric Lacascade

L’un des secrets les mieux gardés de l’édition 2012 du festival Dionysien… Sous le titre « Time of no reply » (label No Format), le guitariste français signe en solo (ou presque) un magnifique portrait musical de Nick Drake, le pop-folk song-writer maudit mort en 1974 à l’âge de 26 ans. Misja Fitzgerald Michel a grandi avec les chansons des trois albums gravés par l’anglais entre 1968 et 1972. Dans ce projet musical épuré en forme d’autoportrait sensible, il laisse l’auditeur sans voix, saisi par la confidence. Un moment rare. Avec Olivier Koundouno au violoncelle.

Publié le 10 février 2012 - N° 195

Tartuffe ou la complexité de l’humain

Le metteur en scène et acteur Eric Lacascade s’est emparé de ce classique avec sa troupe pour en sonder toute la complexe opacité.

« Tartuffe s’introduit au cœur d’une famille bourgeoise en crise, travaillée par des manques, des vides, des antagonismes et des non-dits. Cette communauté familiale devient un champ de bataille où la ruse, les attaques et les coups d’éclats se succèdent. Tartuffe va se glisser dans les failles, les creuser pour y faire sa place et exercer son pouvoir. Il se sert d’Orgon, le père, qui se sert aussi de lui. Leurs rapports s’inversent constamment, jusqu’à ne plus savoir qui est dominé ou dominant. Tous deux sont pris dans un jeu très complexe. Leur relation garde une certaine opacité, nécessaire. Il ne faut pas tout expliquer. C’est cette complexité qui nous approche de l’humain. La tentation charnelle rôde en permanence. Les corps sont désirés, donnés, se dérèglent, emportés dans des accès de violence et d’excitation. J’appréhende la religion comme un outil qui permet d’assurer une emprise. Jouant le rôle de Tartuffe, je cherche d’abord l’authenticité dans les situations, pour garder les interprétations ouvertes. Ce personnage est fait par les circonstances et par ce que chacun investit sur lui, il est d’autant plus habile qu’il réagit. Sa force est de permettre à chacun de se projeter, comme un trou noir. »

Propos recueillis par Gwénola David


Tartuffe de Molière, mise en scène Eric lacascade, du 14 au 18 février à 20h30 sauf jeudi à 19h30, au Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines, Place George Pompidou, Montigny-le-Bretonneux. Tél : 01 30 96 99 00.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre